14 %
Objectif 30 000 €

Refonder l’universalisme français sur l’écologie

17 octobre 2016 / Lucile Schmid



  • Présentation du livre par son éditeur :

Les signes d’un sentiment écologiste se multiplient dans la société française. Pour autant, les résistances au cœur du pouvoir, des élites politiques et économiques, et parfois scientifiques, sont palpables. L’écologie remet en cause une manière de penser « à la française » : une égalité dont la mise en œuvre repose sur la centralisation, un État qui assume des missions confiées ailleurs aux entreprises, une proximité des grands groupes économiques, des administrations et des experts, une foi parfois déraisonnable dans le progrès technique, et des réflexions sur la nature et les questions environnementales qui s’élaborent indépendamment de la culture politique. Les résistances existent aussi chez les Français eux-mêmes. Car l’écologie est aussi affaire de choix quotidiens : consommer autrement, retrouver des savoir-faire oubliés, imaginer de pouvoir vivre avec le souci du monde, de la planète et de l’avenir lointain. Et, surtout, elle repousse toujours plus nos frontières, culturelles, géographiques, politiques.

Avec l’écologie, l’ingénierie et le mécano technocratiques ne fonctionnent pas. Lucile Schmid nous invite à renouer avec l’innovation économique et avec le courage politique, et rappelle que démocratie et écologie doivent plus que jamais se penser ensemble. L’écologie n’est ni punitive, ni positive, ni sectaire. Elle dépend de ceux qui la font, la pensent et la pratiquent.

L’enjeu est de taille : refonder l’universalisme français sur l’écologie.

Lucile Schmid est vice-présidente de la Fondation de l’écologie politique, fondation reconnue d’utilité publique en novembre 2012. Elle est notamment l’auteur de La seconde guerre d’Algérie, le quiproquo franco-algérien (Flammarion, 1996), Manifeste des écologistes atterrés (avec Edouard Gaudot et Benjamin Joyeux) (Temps présent, 2015).


- La France résiste-t-elle à l’écologie ?, par Lucile Schmid, éditions Le Bord de l’eau, 146 p., 14 €.

Source : éditions Le Bord de l’eau




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
2 décembre 2016
Une soupe chez BNP Paribas pour mettre l’évasion fiscale sur la table
Reportage
3 décembre 2016
Stress, anxiété, dépression ? Cultivez la verveine
Chronique
3 décembre 2016
Cuba, le pays de l’agriculture biologique
Reportage


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre