Rien n’est joué pour le maïs transgénique : douze ministres demandent à la Commission de ne pas autoriser le Pioneer 1507

Durée de lecture : 1 minute

14 février 2014 / Camille Martin (Reporterre)




Contrairement à ce qu’ont laissé entendre la majorité des médias, la Commission européenne n’a pas autorisé le maïs TC 1507 à la culture, après le vote de dix-neuf Etats contre cette autorisation mardi 11 février. Les ministres de l’Environnement de ces Etats, dont la France, ont écrit à la Commission pour lui demander de ne pas donner cette autorisation, ce que pourraient pourtant permettre les règles compliquées qui régissent les OGM en Europe. Dans cette lettre (à télécharger ci-dessous), les ministres écrivent : « Nous sommes convaincus que la Commission ne peut ignorer les préoccupations légales, politiques et scientifiques exprimées par tant d’Etats membres, ni ignorer le contexte politique général. Nous sommes donc confiants que, considérant les conséquences de cette question, la Commission retirera la proposition » [d’autoriser cet OGM].

. Lettre à télécharger :

Une pression politique supplémentaire sur la Commission vient aussi du Parlement européen, où le groupe Vert menace de déposer une motion de censure contre la Commission au cas où elle autoriserait le maïs transgénique.





Source : Reporterre

Dessin : Philippe Mouche.

Lire aussi : OGM : la majorité des Etats européens vote contre l’autorisation à la culture du maïs transgénique - mais la Commission pourrait l’autoriser.


Pour une information libre sur l’écologie, soutenez Reporterre :



Documents disponibles

  Sans titre
30 septembre 2020
En Angleterre, des cabanes perchées contre une voie ferrée
Info
30 septembre 2020
Intimidations, arrestations… Les écologistes biélorusses réprimés par le pouvoir
Info
23 septembre 2020
La réforme de la recherche « ne nous incite pas à prendre soin du monde dans lequel on vit »
Entretien




Du même auteur       Camille Martin (Reporterre)