Seize datas pour comprendre 2016

14 janvier 2016



L’éditorial de ce numéro :

Pacte républicain ?

« Soyons ensemble d’accord pour faire en sorte que la cause première du Front national, le chômage, soit réglée », a déclaré l’ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin, membre du parti Les Républicains, le 17 décembre dernier. Et Manuel Valls de lui répondre : « Tous rassemblés pour en finir avec le chômage ! » Face à un Front national devenu première formation politique de France, il parait en effet légitime que les partis qui refusent la xénophobie et défendent une société ouverte mettent un temps leurs divergences entre parenthèses pour écarter le grave danger que représenterait son arrivée au pouvoir.

De plus, sur le terrain de l’emploi, la gauche et la droite de gouvernement sont assez proches, même si elles surjouent encore leurs différences : l’une comme l’autre pensent que c’est d’abord en libéralisant le marché du travail et en réduisant le coût de ce travail, donc en allégeant la protection sociale qui lui est associée, qu’on peut faire reculer le chômage.

Le problème, c’est que ce sont ces politiques qu’elles ont déjà menées en alternance en France depuis trente ans, à l’exception toutefois de la période Jospin et des 35 heures. Et ces politiques ont non seulement échoué à faire reculer le chômage, mais elles ont également poussé l’électorat populaire dans les bras du Front national en développant la précarité et les inégalités. Évitera-t-on vraiment le mur du FN en allant plus loin et plus vite dans cette direction ? À l’évidence non.

Pour réellement agir contre le chômage, il faut certes corriger les problèmes de compétitivité-coût, notamment en transférant une part du financement de la protection sociale vers la fiscalité écologique. Et bien sûr simplifier ce qui peut l’être dans le droit du travail. Mais il faut aussi se battre pour infléchir (enfin) les politiques européennes, vers un soutien plus marqué à la demande intérieure dans la zone euro. Et cesser de croire que la baisse du nombre de fonctionnaires va tout régler, pour se donner les moyens de mener des politiques ambitieuses de formation et de recherche, mais aussi pour doter le pays d’un système judiciaire qui marche. Bref, il faut sortir des sentiers battus de la pensée unique.

Guillaume Duval

Le sommaire du numéro de janvier 2016 d’Alternatives économiques est ici.


- 16 datas pour comprendre 2016, Alternatives économiques, numéro 353, janvier 2016, 100 p., 4,5 euros




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : « L’économie verte en trente questions »
27 septembre 2016
Allo, Vinci-AGO ? Le promoteur de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes ne répond pas
Reportage
24 septembre 2016
Sous les mers, la cacophonie humaine assomme les cétacés
Info
26 septembre 2016
Le mouvement Les Jours heureux lance un programme citoyen fondé sur la démocratie et l’écologie
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre