Trois minutes avant la fin du monde, il est temps d’agir

29 janvier 2016 / Fokus 21



Trois minutes avant la fin du monde ? 23 h 57 est l’heure affichée par l’horloge de l’Apocalypse – minuit étant l’heure fatidique. Elle a été avancée de deux minutes il y a un an, en 2015, car « malgré des développements modestement positifs dans le domaine du changement climatique, les efforts actuels sont absolument insuffisants pour éviter un réchauffement catastrophique de la Terre ».

23 h 57 – L’heure d’agir pour le climat est un webdocumentaire qui montre ce que l’on peut faire à l’échelle d’une ville comme Marseille pour lutter contre le dérèglement climatique. À travers le portrait de 12 personnes et de 12 structures actives dans 12 champs de la transition citoyenne et écologique nous déclinerons les alternatives concrètes qui existent à l’échelle individuelle, collective et territoriale :

- l’énergie avec la coopérative Enercoop Paca fournisseur à 100 % d’énergie renouvelable ;
- le transport doux avec le Collectif Vélo en Ville ;
- l’information sur les alternatives écologiques et solidaires avec le Café associatif l’Equitable Café ;
- l’urbanisation et la préservation des espaces verts avec la Gare Franche - un jardin collectif situé dans les quartiers Nord ;
- la finance non carbonée et les échanges complémentaires et sociaux avec la monnaie locale La Roue, etc.

Inspiré du travail de la philosophe Majo Hansotte sur les intelligences citoyennes, ce webdocumentaire universel qui relie le local et le global raconte du JE au NOUS et au NOUS TOUS pourquoi ces initiatives se sont mises en place, comment elles fonctionnent, se propagent et se reproduisent sur un territoire.

L’entrée du dispositif transmédia se fait via une horloge, découpée en 12 heures qui correspondent aux 12 épisodes thématiques. Ce cadran rappelle la roue d’un vélo, celle de l’échange, la forme du soleil source d’énergie et origine de la vie. Elle permet une entrée multiple dans l’œuvre. Le dispositif technique de la roue reprend et adaptera celui du webdoc Stainsbeaupays, de Simon Buisson, distribué librement à la communauté.

Chaque épisode thématique sera découpée en quatre axes narratifs :

- Je – portrait radiophonique et photographique : Nous partons du récit d’une personne qui racontera ce qui l’a conduit à s’engager dans la lutte contre le réchauffement climatique. Dans ce premier niveau, nous verrons les actions que nous pouvons faire à l’échelle individuelle.

- Nous – portrait vidéo : Le récit continue mais cette fois-ci nous passons à l’échelle collective. Dans ce deuxième niveau, nous verrons les actions que nous pouvons faire à l’échelle d’un quartier. Un axe particulier est abordé à chaque thématique : énergie renouvelable et non nucléaire, formation au transport doux, fonctionnement démocratique, monnaie complémentaire et relocalisation de l’économie, recyclage…

- Nous tous – datavision (mise sous forme d’images de données) : Dans ce troisième niveau, nous explorons la thématique à partir de données « ouvertes » (open data) des différents observatoires du territoires (AirPaca, Observatoire régional de l’Énergie, Observatoire régional de la biodiversité…)

- Toi – Cartographie participative et forum : Dans ce dernier niveau, le webnaute appelé « webransitionneur » peut ajouter des informations (témoignages écrits, vidéo ou sonore, témoignage cartographique via un module de cartographie participative). Le webransitionneur participe de manière virtuel mais aussi réelle. Il est ainsi invité à réaliser des actions avec les collectifs : projection participative, bénévolat, flash mob, ... et à les partager ensuite via 23 h 57. Dans les 12 lieux du webdocumentaire, nous installerons des bornes 23 h 57 composées d’une tablette et d’un flash code. Ces bornes permettront d’avoir accès au webdocumentaire dans les 12 lieux filmés.

Ces témoignages, ces chiffres et ces actions revendiquent un changement de paradigme. Ils sont universels et reproductibles sur un autre territoire, tout comme le code de 23 h 57 développé avec l’aide de logiciels libres et sous licence creative commons BY-SA afin d’encourager les alternatives, travailler pour le bien commun et
contre le réchauffement climatique.


- 23 h 57 – L’heure d’agir pour le climat, webdocumentaire réalisé par l’équipe fokus 21, visible ici à partir de vendredi 29 janvier au soir




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Des initiatives décroissantes pour le climat
2 septembre 2016
En France, les émissions de gaz à effet de serre dues au transport sont reparties à la hausse
Info
1er octobre 2016
Le chrysomèle du romarin est élégant mais vorace
Chronique
30 septembre 2016
En agriculture, les micro-fermes ont un très grand avenir
Alternative


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre