Un appel à propager l’espoir

Durée de lecture : 1 minute

4 juillet 2016



Les attentats de janvier et de novembre 2015 ont fait éclore dans la société civile des initiatives multiples pour vivre concrètement la fraternité et la paix, pour trouver apaisement et consolation à la douleur, pour appeler à l’engagement. Pendant ce temps-là, les libertés individuelles ont continué d’être aveuglément mises en péril par diverses formes de radicalisme : d’État, de partis politiques, de groupes terroristes.

Face à cette menace persistante pesant sur les libertés individuelles, les auteurs lancent un appel à leurs concitoyens pour protéger et faire vivre les valeurs républicaines, et les valeurs pour lesquelles les générations précédentes se sont battues, particulièrement les droits de l’homme. Ils témoignent individuellement qu’il est possible de se mobiliser ici et maintenant pour la paix, la fraternité, la liberté, la laïcité, le respect des différences, mais aussi l’égalité des droits et des chances pour avoir un avenir et une dignité. Ils souhaitent propager l’espoir et témoigner de la capacité de chacun à incarner un nouveau monde.

Enfants, jeunes, adultes, citoyens, nationaux, binationaux, collectifs, associations trouveront là des témoignages et des idées pour nourrir leur recherche de sens et cultiver leur jardin de paix, de liberté et de fraternité.

Les auteurs :

Edgar Morin, Patrick Viveret, Éric Julien, Virginie Raisson, Alain Michel, Yves Michel, Christine Marsan…


- Osons la fraternité. Manifeste pour un monde ouvert, ouvrage collectif coordonné par Christine Marsan et Frédérique Renault Boulanger, éditions Yves Michel, 224 p., 13,5 €.

Source : éditions Yves Michel





Lire aussi : Il y a des actes barbares, il n’y a pas de Barbares
5 juin 2020
À Bure, l’agence des déchets nucléaires se paie des gendarmes
Enquête
4 juin 2020
« Les lobbies veulent façonner le monde d’après »
Entretien
4 juin 2020
Le train, grand oublié des plans de relance
Enquête