Vite, des cabanes !

Durée de lecture : 1 minute

14 février 2020 / Marielle Macé



Dans « Nos cabanes », Marielle Macé fait l’éloge des cabanes. Pas pour s’isoler, vivre de peu, ou tourner le dos à notre monde abîmé ; mais pour braver ce monde, l’habiter autrement : l’élargir.

  • Présentation du livre par son éditeur :

7 % des vertébrés disparus en dix ans, faut qu’on se refasse une cabane, mais avec des idées au lieu de branches de saule, des images à la place de lièvres géants, des histoires à la place des choses. »

– Olivier Cadiot

Vite, des cabanes, en effet. Pas pour s’isoler, vivre de peu, ou tourner le dos
à notre monde abîmé ; mais pour braver ce monde, l’habiter autrement : l’élargir.

Marielle Macé les explore, les traverse, en invente à son tour. Cabanes élevées sur les ZAD, les places, les rives, cabanes de pratiques, de pensées, de poèmes. Cabanes bâties dans l’écoute renouvelée de la nature – des oiseaux qui tombent ou des eaux qui débordent –, dans l’élargissement résolu du « parlement des vivants », dans l’imagination d’autres façons de dire nous.

  • Lire un extrait ici.
  • Nos cabanes, de Marielle Macé, éditions Verdier, 128 p., 6,50 euros.




Lire aussi : VIDÉO - Hommage aux cabanes, symboles de la Zad de Notre-Dame-des-Landes
13 juillet 2020
En quête d’espace, la filière photovoltaïque lorgne les terres agricoles
Enquête
13 juillet 2020
Comme en Mai 68, tout est prêt pour un élan collectif, vital et nécessaire
Tribune
11 juillet 2020
Antennes téléphoniques : des enfants italiens invoquent le principe de précaution
Tribune