Vous aussi, devenez oligarque

Durée de lecture : 7 minutes

10 décembre 2010 / Choucroute de Marseille


Devenez un oligarque, grâce à la Choucroute de Marseille.

A vous les salaires à millions, les parachutes dorés, les golden hello, les retraites chapeau, les stock-options, les jetons de présence, les logements-voitures-chauffeurs de fonction, les cartes de crédit de société, les dividendes.

A vous le bouclier fiscal, l’optimisation fiscale, les niches fiscales, les paradis fiscaux, les sociétés écran.

Tout ceci est à votre portée en adhérant à l’association « Le Siècle ».

La procédure est simple :

- Choisissez deux parrains dans le document ci-dessous ( « Informations sur Le Siècle »). Ils paieront pour vous la cotisation à l’association « Le Siècle ». Vous pouvez également régler votre cotisation en Sarkeuros.

- Remplissez et postez votre bulletin d’adhésion (voir ci-dessous, "Bulletin")

- Informer la Choucroute de Marseille de votre démarche, nous pourrons ainsi valider votre adhésion auprès de « Le siècle » : lachoucroutedemarseille (at) gmail.com

Jeux-concours de la Choucroute de Marseille.

Chaque mois, gagnez des sarkeuros en informant la Choucroute de Marseille des revenus des membres de l’association « Le Siècle ».

Pour une meilleure compréhension des chiffres, nous vous demandons de convertir les revenus en année de smic.

Chaque mois, les résultats seront publiés sur le site de la Choucroute de Marseille.

Très cordialement

..........................................

Bulletin d’adhésion :

BULLETIN D’ADHESION « LE SIECLE »
Validé par la Choucroute de Marseille

Nom : ……………………………………………..
Prénom : …………………………………………
Courriel : ……………………………………………

Pour régler le montant de ma cotisation (cocher la case) :
O je fais appel à mes deux parrains qui sont :
1.  : ……………………………..
2.  : ………………………………

O je joins à mon bulletin un billet de 500 sarkeuros.

Je participerai aux diners du Siècle à l’Automobile Club de France, Hôtel Crillon, place de la Concorde, 75008 Paris.
A mon arrivée à l’Automobile Club de France, je préfère (cocher la case) :
O être accompagné par Rachida Dati
O être sauvagement tabassé par la police

Date :
Signature :

A retourner à l’association « Le Siècle » 13 avenue de l’Opéra, 75001 Paris qui confirmera votre adhésion dans un délai d’un mois.

......................................................

Informations sur Le Siècle :

Le Siècle est une association loi de 1901 ayant son siège au 13 avenue de l’Opéra, dans le 1er arrondissement de Paris.

Conseil d’administration

Se réunissant une fois par mois, le conseil d’administration du Siècle décide du recrutement, et examine le dossier de chaque postulant avec un soin extrême. Nul ne peut faire acte de candidature spontanée. Le postulant est en réalité sélectionné par deux membres du Siècle, dont, obligatoirement, un membre du conseil d’administration. L’admission est soumise à un vote : chaque membre du conseil d’administration dispose d’une boule noire (refus) et d’une boule blanche (acceptation). Chaque boule noire vaut deux blanches. Il faut donc avoir 66 % de boules blanches pour l’emporter. Le candidat ne devient pas membre à ce moment, il est simplement « invité », situation qui peut durer plusieurs années. Le statut de l’invité est à nouveau examiné : il peut alors être coopté comme membre ou remercié.

Dîner mensuel

Chaque dernier mercredi du mois les membres du Siècle se réunissent à l’Automobile Club de France se situant au célèbre et luxueux hôtel Crillon, place de la Concorde, dans le 8e arrondissement de Paris. La soirée se déroule traditionnellement en deux phases :
• de 20 h 30 à 21 h : un apéritif ;
• de 21 h à 22 h 45 : un dîner, par groupes de 8, autour d’un chef de table qui organise le débat.

Quelques membres ou anciens membres du Siècle

• Nicole Notat (présidente de Vigeo et ancienne dirigeante de la CFDT) présidente du Siècle depuis novembre 2010, ayant succédé à Denis Kessler.
• Jean-Paul Agon (directeur général de L’Oréal)
• Hélène Ahrweiler (docteur honoris causa des Universités de Londres, Harvard, New York, etc)
• Fadela Amara (présidente de « Ni putes ni soumises »)
• Jacques Attali (qu’on ne présente plus)
• Martine Aubry (première secrétaire du PS)
• Robert Badinter (démissionnaire)
• Michel Barnier (ancien secrétaire d’État aux Affaires européennes)
• Jacques Barrot (ancien ministre du Travail, des Aff sociales, de l’Emploi)
• François Bayrou (ancien ministre de l’Éducation nationale)
• Claude Bébéar (ancien PDG d’AXA)
• Antoine Bernheim (ancien PDG de Générali)
• Éric Besson (ministre de l’industrie, de l’énerdie et de l’économie numérique)
• Pierre Bilger (démissionnaire, ancien PDG d’Alstom)
• Michel Bon (ancien président de Carrefour, de France Telecom)
• Bernard Boulito (Heinz et Asics)
• Daniel Bouton (ancien directeur du Budget, ancien président de la Société générale)
• Thierry Breton (ancien ministre des Finances et grand patron)
• Arlette Chabot (ancienne directrice de la rédaction de France 2)
• Emmanuel Chain (journaliste, producteur pour la télévision)
• Françoise Chandernagor (romancière et conseillère d’Etat)
• Hervé de Charette (ancien ministre des Affaires étrangères)
• Jean-Pierre Chevènement (sénateur, ancien ministre)
• Bertrand Collomb (ancien président de Lafarge)
• Jean-Marie Colombani (journaliste, ancien président du Monde)
• Jean-François Copé (ancien ministre du Budget)
• Michèle Cotta (journaliste, ancienne directrice de France 2), première femme acceptée en 1983
• Anne-Marie Couderc (Hachette Filipacchi Médias)
• Stéphane Courbit (homme d’affaire)
• Teresa Cremisi (Flammarion)
• Rachida Dati (maire du 7e arrondiss de Paris et députée européenne)
• Étienne Davignon (lobbyiste)
• Renaud Denoix de Saint Marc (ancien vice-président du Conseil d’État, membre du Conseil constitutionnel)
• Richard Descoings (directeur de l’Institut d’études politiques de Paris)
• Olivier Duhamel (Politologue, chroniqueur à Europe 1)
• Bertrand Eveno (ancien président de l’AFP)
• Jean Pierre Elkabach (Europe 1)
• Laurent Fabius (ancien premier ministre)
• Luc Ferry (philosophe hypermédiatique)
• Michel Field (journaliste sur Europe 1)
• François Fillon (premier ministre)
• Louis Gallois (PDG d’EADS)
• Franz-Olivier Giesbert (journaliste)
• Antoine Guichard (ancien PDG du Groupe Casino)
• Élisabeth Guigou (ancienne ministre, membre du PS)
• Jean-Yves Haberer (ancien PDG du Crédit lyonnais)
• François Hollande (ancien premier secrétaire du PS)
• Anne-Marie Idrac (ancienne présidente de la SNCF et de la RATP)
• Claude Imbert (journaliste au Point)
• Odile Jacob (éditrice)
• Denis Jeambar (ancien directeur des éditions du Seuil)
• Laurent Joffrin (journaliste et directeur de publication Libération)
• Lionel Jospin (ancien premier ministre)
• Serge July (ancien PDG de Libération)
• Alain Juppé (ancien premier ministre)
• Denis Kessler (président de Scor)
• Bernard Kouchner (ancien ministre)
• Julien Kouchner (directeur général de l’Agence CAPA)
• Étienne Lacour (secrétaire général du Siècle)
• Alain Lamassoure (ancien ministre du Budget)
• Pascal Lamy (DG de l’OMC, membre du PS)
• Jean-Christophe Le Duigou (ancien secrétaire national de la CGT)
• Noëlle Lenoir (ancienne ministre déléguée aux affaires européennes)
• Corinne Lepage (avocate, ancienne ministre de l’Environnement)
• Maurice Lévy (PDG de Publicis)
• André Lévy-Lang (administrateur d’AGF, Schlumberger et Scor)
• Henri Loyrette (résident du Louvre)
• Lisette Mayret ()
• Jean-Marie Messier (écarté après le scandale Vivendi)
• Charles Millon (ancien ministre de la Défense)[13]
• Alain Minc (président d’AM Conseil)
• François Nourissier (ancien président de l’académie Goncourt)
• Christian Noyer (ancien directeur du Trésor, Gouverneur de la Banque de France)
• Michel Pébereau (président de la BNP Paribas)
• Jean Peyrelevade (ancien président du Crédit Lyonnais)
• Sylvie Pierre-Brossolette (rédactrice en chef du Point)
• Bernard Pivot (critique littéraire)
• Patrick Poivre d’Arvor (journaliste et ancien présentateur télévisé à TF1)
• Alain de Pouzilhac (ex-PDG d’Havas)
• David Pujadas (journaliste et présentateur télévisé, France 2)
• Jean-Pierre Raffarin (ancien premier ministre)
• Jacques Rigaud (homme politique, membre du PS)
• Édouard de Rothschild (banquier et homme d’affaires)
• Simone Rozès (ancienne présidente de cour de cassation)
• Alain-Gérard Slama (journaliste au Figaro et à France Culture)
• Nicolas Sarkozy (président de la République, ancien ministre et président de l’UMP)
• Olivier Schrameck (conseiller d’Etat)
• Louis Schweitzer (ancien président de Renault, ancien président de la HALDE)
• Ernest-Antoine Seillière (président de BusinessEurope, Medef européen)
• Anne Sinclair (journaliste)
• Dominique Strauss-Kahn (directeur général du FMI)
• Marc Tessier (ancien président de France Télévisions)
• Jacques Toubon (ancien garde des Sceaux)
• Jean-Claude Trichet (président de la Banque Centrale Européenne)
• Hubert Védrine (ancien ministre des Affaires étrangères)
• Gérard Worms (ancien président de Suez)



Puisque vous êtes ici…

… nous avons une petite faveur à vous demander. Dans une période où les questions environnementales sont sous-représentées dans les médias malgré leur importance, Reporterre contribue à faire émerger ces sujets auprès du grand public. Le journal, sans propriétaire ni actionnaire, est géré par une association à but non lucratif. Nous sommes ainsi totalement indépendants. Personne ne dicte notre opinion. Cela nous permet de couvrir des évènements et thèmes délaissés par les autres médias, de donner une voix à ceux qui ne sont pas audibles, et de questionner les puissants en les mettant face à leurs responsabilités.

Il n’y a jamais eu autant de monde à lire Reporterre, mais nos revenus ne sont pourtant pas assurés. Contrairement à une majorité de médias, nous n’affichons aucune publicité, et nous laissons tous nos articles en libre accès. Vous comprenez sans doute pourquoi nous avons besoin de demander votre aide. Reporterre emploie une équipe de journalistes professionnels, qui produit quotidiennement des informations, enquêtes et reportages. Nous le faisons car nous pensons que notre vision, celle de la préservation de l’environnement comme sujet majeur de société, compte — cette vision est peut-être aussi la vôtre.

Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement, la vie du journal sera pérennisée. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Merci.

Soutenir Reporterre

Source : Courriel à Reporterre

Contact : http://www.facteursdimages.com/spip...

Lire aussi : Les oligarques du Siècle chahutés par le peuple http://www.reporterre.net//spip.php...

15 juillet 2019
Le 20 juillet, une marche pour soutenir le « combat Adama » et « riposter à l’autoritarisme »
Tribune
7 juin 2019
Forêts publiques : l’État réfléchit au démantèlement de l’ONF
Enquête
17 juillet 2019
De Rugy : dix mois ministre, dix mois d’inaction
Info