3e édition de Ciné-Jardins, à Paris et aux Lilas (Seine-Saint-Denis)

25 août 2017



Du 25 août au 9 septembre 2017, la fabrique documentaire présente la troisième édition de Ciné-Jardins. A Paris et aux Lilas.

Deux ans après la création du festival en 2015, l’urgence écologique n’a en effet pas faibli : les dernières informations scientifiques publiées à la mi-juillet sur la disparition accélérée des espèces animales confirment que l’écosystème mondial est en train de s’effondrer, tandis que la réaction des humains est trop lente, trop timide : il faut faire davantage, et il faut désormais le faire vite et de manière ambitieuse.

Dans ce contexte dramatique mais plus que jamais ouvert aux joies de l’action, que peut le documentaire ? Donner à voir la beauté fragile de la nature, ce bien commun vital que nous avons la responsabilité de protéger ; faire comprendre les menaces qui pèsent sur elle à travers nos modes de vie de consommation généralisée ; mettre en valeur des actions pilote dont les un/es et les autres peuvent s’inspirer afin qu’une transition écologique s’opère enfin.

C’est ainsi que sont conçues nos soirées dans ces lieux de nature en ville que sont les jardins partagés : un buffet bio participatif, suivi d’une projection de cinéma en plein air comprenant un court métrage d’habitant/e du quartier et un long métrage documentaire sur le thème de l’écologie. Ces soirées sont ouvertes à tou/tes. Elles portent le postulat qu’une mobilisation collective est d’autant plus efficace qu’elle fait appel à la sensibilité de chacun/e, éveille la conscience de tou/tes et se nourrit de convivialité.

Benjamin Bibas et Marine Cerceau,
co-programmateurs Ciné-Jardins 2017

  • Reporterre est partenaire de l’événement

Source : Courriel à Reporterre




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
1er août 2017
Sous le soleil, ailleurs...
La vie de Reporterre
29 juillet 2017
Les rendez-vous de lutte et festifs de l’été
Info
25 juillet 2017
Les radios pirates sont de retour... avec les luttes
Alternative


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre