À Vittel, première victoire contre Nestlé

Durée de lecture : 2 minutes

3 octobre 2019



Va-t-on vers la fin de la privatisation de la nappe de Vittel par Nestlé ? L’État vient en effet de mettre un coup d’arrêt à la voracité de la multinationale.

L’Agence de l’eau et l’État ont ainsi appelé à abandonner le principe des transferts d’eau via des pipelines autour de Vittel, a-t-on appris ce mercredi 2 octobre. Ces transferts controversés visaient à réduire le déficit de la nappe profonde de Vittel, surexploitée. Un projet au détriment des habitants, au bénéfice de la multinationale Nestlé, principale responsable de l’épuisement des ressources en eau, comme l’avait raconté Reporterre. Après s’être montrées inflexibles, les autorités ont donc changé de ton : l’État et la préfecture des Vosges ont appelé à examiner une « solution alternative », d’après Vosges Matin.

Contacté par Reporterre, Bernard Schmidt, du collectif Eau 88 s’est réjoui de ce « revirement » : « L’Agence de l’eau Rhin-Meuse a pris en compte la plupart de nos demandes, en abandonnant le projet des forages et des transferts d’eau et en rappelant que la priorité doit être l’approvisionnement des habitants par des ressources à proximité de Vittel. » Ce qui implique de remettre en cause le quasi-monopole dont bénéficie actuellement Nestlé sur les nappes souterraines de Vittel.

L’Agence de l’eau a également réaffirmé que l’objectif restait bien la stabilisation de la nappe des grès d’ici 2021, ainsi que sa reconstitution. « Donc il va bien falloir demander à Nestlé et à la fromagerie de l’Ermitage [autre grosse industrie locale] de réduire significativement leurs prélèvements en eau », traduit M. Schmidt.

D’après le militant, « cette avancée est le résultat de quatre années de lutte locale » : « La médiatisation, la judiciarisation [une élue est poursuivie pour prise illégale d’intérêt], et l’internationalisation de notre combat contre Nestlé [avec des échos au Canada, au Brésil] ont permis de remettre en cause le système Nestlé », a-t-il souligné.

Le collectif Eau 88 a déclaré « rester vigilant » et a notamment demandé un moratoire sur tous nouveaux forages dans les nappes.

  • Source : Reporterre




Lire aussi : À Vittel, Nestlé contrôle l’eau, la politique et les esprits


5 juin 2020
Le mois de mai 2020 a battu un record de chaleur
Lire sur reporterre.net
3 juin 2020
La sixième extinction de masse s’accélère à un rythme vertigineux
Lire sur reporterre.net
3 juin 2020
Disparition de l’élevage et concentration des fermes : la Safer s’inquiète
Lire sur reporterre.net
3 juin 2020
Les piscines de matières radioactives de La Hague risquent la saturation, selon l’ASN
Lire sur reporterre.net
3 juin 2020
Le printemps 2020 est le deuxième plus chaud enregistré en France
Lire sur reporterre.net
3 juin 2020
Sécheresse : neuf départements connaissent déjà des restrictions d’eau
Lire sur reporterre.net
2 juin 2020
En Amazonie, une campagne pour protéger les Yanomami du Covid-19 et des orpailleurs est lancée
Lire sur reporterre.net
2 juin 2020
Des militants recouvrent des publicités en soutien à Alex Montvernay, jugé mardi 2 juin
Lire sur reporterre.net
30 mai 2020
Des oiseaux englués dans du pétrole plus d’un an après le naufrage du « Grande America »
Lire sur reporterre.net
30 mai 2020
Uber balance des dizaines de milliers de vélos Jump à la décharge
Lire sur reporterre.net
29 mai 2020
La COP26 de Glasgow reportée à novembre 2021
Lire sur reporterre.net
29 mai 2020
En Belgique, action de détournement publicitaire au nom de la priorité climatique
Lire sur reporterre.net
28 mai 2020
Actions antinucléaires à Paris, Lyon et dans la Drôme pour réclamer la fermeture de la centrale du Tricastin, âgée de 40 ans
Lire sur reporterre.net
28 mai 2020
« Le Monde d’après » : une floraison de propositions
Lire sur reporterre.net
28 mai 2020
L’Autorité de sûreté nucléaire pointe un recul de la rigueur chez EDF
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Eau, mers et océans

4 juin 2020
« Les lobbies veulent façonner le monde d’après »
Entretien
5 juin 2020
À Bure, l’agence des déchets nucléaires se paie des gendarmes
Enquête
14 avril 2020
La solidarité, vaccin et remède contre la pandémie
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Eau, mers et océans