À Vittel, première victoire contre Nestlé

Durée de lecture : 2 minutes

3 octobre 2019



Va-t-on vers la fin de la privatisation de la nappe de Vittel par Nestlé ? L’État vient en effet de mettre un coup d’arrêt à la voracité de la multinationale.

L’Agence de l’eau et l’État ont ainsi appelé à abandonner le principe des transferts d’eau via des pipelines autour de Vittel, a-t-on appris ce mercredi 2 octobre. Ces transferts controversés visaient à réduire le déficit de la nappe profonde de Vittel, surexploitée. Un projet au détriment des habitants, au bénéfice de la multinationale Nestlé, principale responsable de l’épuisement des ressources en eau, comme l’avait raconté Reporterre. Après s’être montrées inflexibles, les autorités ont donc changé de ton : l’État et la préfecture des Vosges ont appelé à examiner une « solution alternative », d’après Vosges Matin.

Contacté par Reporterre, Bernard Schmidt, du collectif Eau 88 s’est réjoui de ce « revirement » : « L’Agence de l’eau Rhin-Meuse a pris en compte la plupart de nos demandes, en abandonnant le projet des forages et des transferts d’eau et en rappelant que la priorité doit être l’approvisionnement des habitants par des ressources à proximité de Vittel. » Ce qui implique de remettre en cause le quasi-monopole dont bénéficie actuellement Nestlé sur les nappes souterraines de Vittel.

L’Agence de l’eau a également réaffirmé que l’objectif restait bien la stabilisation de la nappe des grès d’ici 2021, ainsi que sa reconstitution. « Donc il va bien falloir demander à Nestlé et à la fromagerie de l’Ermitage [autre grosse industrie locale] de réduire significativement leurs prélèvements en eau », traduit M. Schmidt.

D’après le militant, « cette avancée est le résultat de quatre années de lutte locale » : « La médiatisation, la judiciarisation [une élue est poursuivie pour prise illégale d’intérêt], et l’internationalisation de notre combat contre Nestlé [avec des échos au Canada, au Brésil] ont permis de remettre en cause le système Nestlé », a-t-il souligné.

Le collectif Eau 88 a déclaré « rester vigilant » et a notamment demandé un moratoire sur tous nouveaux forages dans les nappes.

  • Source : Reporterre




Lire aussi : À Vittel, Nestlé contrôle l’eau, la politique et les esprits


28 février 2021
Un tribunal ordonne le démontage d’éoliennes dans l’Hérault
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
Climat : les efforts des États diminueraient de seulement 0,5 % les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
La Convention citoyenne va juger l’action du gouvernement
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
La militante Valérie Murat condamnée à payer 125.000 euros pour avoir dénoncé la présence de pesticides dans du vin
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
Le gouvernement promeut une autoroute en Haute-Savoie malgré les protestations de la Suisse
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
En Haute-Loire, le tribunal autorise la poursuite des travaux destructeurs de la RN88
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
119 élus européens dénoncent les failles dans l’évaluation des pesticides
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
La France ne respectera pas ses objectifs climat pour 2030 selon une nouvelle étude
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
Des jeunes Québécois veulent poursuivre le gouvernement canadien pour inaction climatique
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
Pesticides : la justice est saisie pour empêcher le retour des néonicotinoïdes
Lire sur reporterre.net
23 février 2021
Incendie de Rouen : Lubrizol tente d’éviter son procès
Lire sur reporterre.net
23 février 2021
La nouvelle piscine d’entreposage des combustibles usés d’EDF coûtera 1,25 milliard d’euros
Lire sur reporterre.net
23 février 2021
La Zad de Gonesse expulsée
Lire sur reporterre.net
22 février 2021
Israël souillé par une marée noire de grande ampleur
Lire sur reporterre.net
22 février 2021
Origine du Covid : les experts de l’OMS recommandent d’enquêter sur les visons et animaux à fourrure
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Eau, mers et océans

1er mars 2021
Les villes moyennes à l’avant-poste de la transition écologique
Tribune
1er mars 2021
Macron et le climat : 3,3 sur 10, selon la Convention citoyenne
Info
15 janvier 2021
Sortir de l’élevage intensif pour échapper aux pandémies
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Eau, mers et océans