Hervé Kempf, rédacteur en chef / © Mathieu Génon

« Une presse critique, indépendante et d’investigation…

…est la pierre angulaire de toute démocratie. Elle doit avoir une indépendance suffisante vis-à-vis des intérêts particuliers pour être audacieuse et curieuse, sans crainte ni faveur. » Nelson Mandela

1 donateurs soutiennent Reporterre ce mois-ci.

Objectif de 10 000 donateurs

Soutenez la presse indépendante,
faites un don en 2 minutes à Reporterre, même pour 1 €.

Soutenir le journal

À Vittel, première victoire contre Nestlé

Durée de lecture : 2 minutes

3 octobre 2019



Va-t-on vers la fin de la privatisation de la nappe de Vittel par Nestlé ? L’État vient en effet de mettre un coup d’arrêt à la voracité de la multinationale.

L’Agence de l’eau et l’État ont ainsi appelé à abandonner le principe des transferts d’eau via des pipelines autour de Vittel, a-t-on appris ce mercredi 2 octobre. Ces transferts controversés visaient à réduire le déficit de la nappe profonde de Vittel, surexploitée. Un projet au détriment des habitants, au bénéfice de la multinationale Nestlé, principale responsable de l’épuisement des ressources en eau, comme l’avait raconté Reporterre. Après s’être montrées inflexibles, les autorités ont donc changé de ton : l’État et la préfecture des Vosges ont appelé à examiner une « solution alternative », d’après Vosges Matin.

Contacté par Reporterre, Bernard Schmidt, du collectif Eau 88 s’est réjoui de ce « revirement » : « L’Agence de l’eau Rhin-Meuse a pris en compte la plupart de nos demandes, en abandonnant le projet des forages et des transferts d’eau et en rappelant que la priorité doit être l’approvisionnement des habitants par des ressources à proximité de Vittel. » Ce qui implique de remettre en cause le quasi-monopole dont bénéficie actuellement Nestlé sur les nappes souterraines de Vittel.

L’Agence de l’eau a également réaffirmé que l’objectif restait bien la stabilisation de la nappe des grès d’ici 2021, ainsi que sa reconstitution. « Donc il va bien falloir demander à Nestlé et à la fromagerie de l’Ermitage [autre grosse industrie locale] de réduire significativement leurs prélèvements en eau », traduit M. Schmidt.

D’après le militant, « cette avancée est le résultat de quatre années de lutte locale » : « La médiatisation, la judiciarisation [une élue est poursuivie pour prise illégale d’intérêt], et l’internationalisation de notre combat contre Nestlé [avec des échos au Canada, au Brésil] ont permis de remettre en cause le système Nestlé », a-t-il souligné.

Le collectif Eau 88 a déclaré « rester vigilant » et a notamment demandé un moratoire sur tous nouveaux forages dans les nappes.

  • Source : Reporterre




Lire aussi : À Vittel, Nestlé contrôle l’eau, la politique et les esprits


4 décembre 2020
Fin de l’enquête pour « association de malfaiteurs » à Bure
Lire sur reporterre.net
4 décembre 2020
Le Conseil constitutionnel valide les dispositions affaiblissant le droit de l’environnement dans la loi Asap
Lire sur reporterre.net
4 décembre 2020
Les professionnels de la petite enfance mobilisés contre la loi Asap
Lire sur reporterre.net
4 décembre 2020
Un week-end de mobilisation pour défendre l’instruction en famille
Lire sur reporterre.net
3 décembre 2020
Pour l’ASN, la prolongation de la durée de vie des réacteurs à 50 ans est possible sous conditions
Lire sur reporterre.net
3 décembre 2020
Deux décrocheurs de portrait présidentiel relaxés à Strasbourg
Lire sur reporterre.net
3 décembre 2020
L’entreprise POMA visée par des antinucléaires
Lire sur reporterre.net
2 décembre 2020
Un écolo suisse en procès pour une « visite touristique » militante
Lire sur reporterre.net
2 décembre 2020
60 associations appellent à rendre obligatoire la rénovation énergétique des logements
Lire sur reporterre.net
2 décembre 2020
Brésil : La déforestation en Amazonie brésilienne a atteint un record en 2020
Lire sur reporterre.net
1er décembre 2020
Loi Sécurité globale : le timide recul du gouvernement
Lire sur reporterre.net
1er décembre 2020
Le gouvernement voudrait intégrer la restructuration d’EDF et la reforme du Code minier au projet de loi Convention citoyenne
Lire sur reporterre.net
1er décembre 2020
Huit associations déposent plainte contre des pesticides plus toxiques qu’annoncé
Lire sur reporterre.net
1er décembre 2020
L’Australie est en pleine canicule
Lire sur reporterre.net
1er décembre 2020
Plus de 2.500 manifestants contre Amazon près de Nantes
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Eau, mers et océans

21 octobre 2020
Contre les Center Parcs « qui veulent remplacer la nature », les opposants se regroupent
Reportage
3 décembre 2020
Sans les femmes, la réponse au défi écologique est partielle
Tribune
17 octobre 2020
« Pour éradiquer la pauvreté, il faut donner de l’argent aux pauvres »
Entretien


Dans les mêmes dossiers       Eau, mers et océans