Faire un don
33707 € récoltés
OBJECTIF : 80 000 €
42 %
Pour une presse libre comme l'air ! Soutenir reporterre

À quelle étape de l’effrondement sommes-nous ?

Durée de lecture : 1 minute

19 juillet 2016 / Dmitry Orlov

Le livre de Dmitry Orlov est l’un des ouvrages fondateurs de cette nouvelle « discipline » que l’on nomme aujourd’hui : « collapsologie », c’est à-dire l’étude de l’effondrement des sociétés ou des civilisations.

L’auteur a vécu l’effondrement de l’Union soviétique. Immigré aux États-Unis, il a su conserver, à l’instar d’un Soljenitsyne, un regard critique sur son nouveau pays et sur les sociétés occidentales en général. Il a su y déceler les prémices d’un effondrement et les faits lui donnent de plus en plus raison.

Les cinq stades de l’effondrement :

  • Stade 1 : L’effondrement financier
  • Stade 2 : L’effondrement commercial
  • Stade 3 : L’effondrement politique
  • Stade 4 : L’effondrement social
  • Stade 5 : L’effondrement culturel

Dmitry Orlov est ingénieur et a travaillé dans de nombreux domaines incluant la recherche en physique des hautes énergies, le commerce en ligne et la sécurité informatique. Durant les huit dernières années, il a expérimenté un mode de vie autonome grâce aux énergies renouvelables, en abandonnant maison et voiture. À la place, il vit sur un voilier, naviguant le long de la côte Est de l’Amérique du Nord, et se rend au travail à bicyclette. Dmitry croit qu’avec une technologie appropriée nous pouvons grandement réduire notre consommation personnelle de ressources tout en demeurant parfaitement civilisés.


- Les cinq stades de l’effondrement, par Dmitry Orlov, Le Retour aux sources, 448 p., 21 €.

Source : Le Retour aux sources->http://www.leretourauxsources.com/index.php/les-cinq-stades-de-l-effondrement-detail]



Lire aussi : Les « solutions » sont nécessaires, mais elles n’empêcheront pas l’effondrement
9 décembre 2019
« La grève est écologique : elle limite la production »
Entretien
9 décembre 2019
Rénovation énergétique : comment passer à la vitesse supérieure ?
Alternative
28 novembre 2019
Le climatoscepticisme reste présent dans la classe politique
Enquête