Journal indépendant, sans publicité, sans actionnaire, en accès libre, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info Logo Reporterre
Fermer

Forêts tropicales

Au Brésil, la déforestation s’accélère

Entre août 2017 et juillet 2018, 7.900 km² de forêt ont été déboisés au Brésil, selon des chiffres du ministère brésilien de l’Environnement, récoltés par surveillance satellitaire. C’est la pire année depuis une décennie, avec une augmentation de 13,7 % de la déforestation par rapport à la période 2016-2017.

Après avoir chuté pendant plusieurs années, la déforestation est repartie à la hausse en 2013, année suivant l’approbation par la présidente Dilma Rousseff d’un nouveau code forestier qui amnistie les déboisements sur les petites propriétés. Le déboisement a augmenté au fil de quatre des six années qui ont suivi, y compris en 2016, l’année où Rousseff a été destituée et remplacée par son ancien vice-président, Michel Temer.

« La surface déboisée cette année est énorme », a déclaré Marcio Astrini, coordinateur des politiques publiques de Greenpeace Brasil. « La situation est très inquiétante... et devrait aller en s’empirant », a-t-il ajouté en référence à l’élection de Jaïr Bolsonaro à la présidence du Brésil. L’élu, ouvertement anti-environnementaliste, prendra le pouvoir le 1er janvier 2019.

L’Observatoire du climat (Observatório do Clima) - un réseau à but non lucratif sur le changement climatique - a calculé qu’en 2017, 46 % des émissions de gaz à effet de serre du Brésil étaient dues à la déforestation.

Source : The Guardian

Photo : Bernard Dupont/Wikipedia

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende