Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Monde

Aux États-Unis, Trump lève les protections environnementales sur 142.000 km2 de terres publiques

Selon une nouvelle analyse du Center for American Progress (CAP), l’administration Trump est en train ou a déjà déclassé des zones de terres fédérales atteignant 142.000 km2, une superficie comparable à celle de la Floride. Le CAP détaille dix-neuf projets en cours dans douze États, qui sont déjà à divers stades d’achèvement.

L’évaluation du CAP ne prend pas en compte les projets offshore, comme le projet de Programme national de concession pétrolière et gazière du plateau continental (National Outer Continental Shelf Oil and Gas Leasing Program), qui propose de supprimer les protections de plus de 6.000 km2 d’océan pour y autoriser les forages pétrolier et gazier.

C’est en Alaska que le CAP constate les plus grands dégâts : 37.000 km2 de forêts anciennes, 6.000 km2 d’habitat de reproduction des ours polaires et 26.000 km2 de sites de nidification d’oiseaux migrateurs... Les plus grandes zones de nature sauvage intactes restantes du pays sont menacées par les industries extractives.

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende