Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Monde

États-Unis : en trois ans, Trump a supprimé 64 lois et règlements de protection de l’environnement

Après trois ans au pouvoir, l’administration Trump a démantelé la plupart des principales règlementations climatiques et environnementales que le candidat Trump avait promis d’annuler, car considérées comme inutiles et contraignantes pour l’industrie des combustibles fossiles et d’autres entreprises.

Une analyse du New York Times, publiée le 6 mai et basée sur des recherches de la Harvard Law School, de la Columbia Law School et d’autres sources, dénombre plus de 60 règles et réglementations environnementales officiellement inversées, abrogées ou autrement annulées par M. Trump. 34 annulations supplémentaires sont en cours.

Les réglementations des émissions de dioxyde de carbone liées au réchauffement de la planète provenant des centrales électriques et des voitures et des camions, ainsi que de nombreuses autres règles protégeant la pureté de l’air, de l’eau et interdisant les produits chimiques toxiques ont été annulées. Plusieurs retournements majeurs ont été finalisés ces dernières semaines profitant de ce que le pays est monopolisé par la lutte contre la propagation du nouveau coronavirus.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende