BÉDÉ - Les algues vertes, un demi-siècle de fabrique du silence

Durée de lecture : 1 minute

22 juin 2019 / Inès Léraud et Pierre Van Hove

Dans « Algues vertes, l’histoire interdite », Inès Léraud et Pierre Van Hove proposent une enquête sans précédent, faisant intervenir lanceurs d’alerte, scientifiques, agriculteurs et politiques.

  • Présentation du livre par son éditeur :

Pas moins de trois hommes et 40 animaux ont été retrouvés morts sur les plages bretonnes. L’identité du tueur est un secret de polichinelle : les algues vertes. Un demi-siècle de fabrique du silence raconté dans une enquête fleuve.

Des échantillons qui disparaissent dans les laboratoires, des corps enterrés avant d’être autopsiés, des jeux d’influence, des pressions et un silence de plomb. L’intrigue a pour décor le littoral breton et elle se joue depuis des dizaines d’années. Inès Léraud et Pierre Van Hove proposent une enquête sans précédent, faisant intervenir lanceurs d’alerte, scientifiques, agriculteurs et politiques.




Lire aussi : Algues vertes : le désastre s’amplifie
9 juillet 2019
À Marseille, les quartiers nord ont aussi droit aux légumes bios
Reportage
19 juillet 2019
Contre le G7, arme de séduction massive pour imposer le capitalisme
Tribune
18 juillet 2019
De l’urgence de débattre au sein du mouvement écologiste
Édito