Comment faire évoluer la condition animale ? Colloque à Paris

Le vendredi
7
septembre


Colloque JNE (journalistes écrivains pour la nature et l’écologie) le 7 septembre 2018 : comment faire évoluer la condition animale ?

État des lieux, idées nouvelles ou peu connues – L’association JNE des Journalistes-écrivains pour la nature et l’écologie organise un colloque avec le soutien des Verts et de l’Alliance libre européenne au Parlement européen. Un évènement ouvert aux journalistes, aux chercheurs, aux militants associatifs et au grand public.

REPORTERRE EST PARTENAIRE DE L’ÉVÉNEMENT

DATE : 7 septembre 2018 de 13 h 30 à 19 h 30

LIEU : Salle Jean Dame, 17 rue Léopold Bellan 75002 Paris

ENTREE GRATUITE MAIS INSCRIPTION OBLIGATOIRE auprès de contact@jne-asso.net

LE PROGRAMME

  • 13 h 30 Accueil des participants
  • 14 h Préambule
    Jacques Boutault, maire du 2e arrondissement
  • 14 h 15 Introduction
    Georges Chapouthier, neurobiologiste et philosophe, membre des JNE
    Nouvelles découvertes sur la sensibilité animale : quelles conséquences en matière d’éthique ?
  • 14 h 45-16 h : COMMENT INTÉRESSER LE PUBLIC AU SORT DE LA FAUNE SAUVAGE ?
    Animation Jean-Luc Fessard (JNE)
    • Allain Bougrain Dubourg, journaliste, producteur, réalisateur, président de la LPO (Ligue pour la protection des oiseaux), membre des JNE
      Les animaux, orphelins du respect
    • Julie Lasne, éthologue de terrain spécialisée dans les animaux sauvages et consultante en communication vie sauvage
      Cirques, zoos, industries de loisirs : une exploitation des animaux contre nature
    • Manuel Mersch, président de l’association Véthique
      Vétérinaire et changements sociétaux : comment rester le garant du lien Homme-Animal ?
    • Marc Giraud, écrivain, journaliste, chroniqueur, membre des JNE, porte-parole de l’ASPAS (Association pour la protection des animaux sauvages)
      Comment s’adapter au grand public et installer la cause animale dans les médias
    • Yves Paccalet, écrivain, journaliste, réalisateur, membre des JNE
      Les animaux ne sont pas seulement la nature, ils sont aussi notre culture
  • 16 h-16 h15 Pause
  • 16 h 15-17 h 30 AMÉLIORER LE SORT DES ANIMAUX D’ÉLEVAGE
    Animation Hervé Kempf (Reporterre)
    • Stéphane Dinard, président de l’association Quand l’abattoir vient à la ferme
      Animaux d’élevage : Pour une vie et une mort dignes
    • Léopoldine Charbonneaux, directrice du CIWF
      Des solutions pour un mode d’élevage respectueux des animaux, des êtres humains et de la nature
    • Brigitte Gothière, cofondatrice de l’association L214
      Scandales dans les abattoirs : faut-il remettre en question l’alimentation carnivore ?
    • Corine Pelluchon, philosophe
      Vers une nouvelle place des animaux dans notre société ? Quelles stratégies adopter pour résoudre les dilemmes liés à l’élevage ?
  • 17 h 30- 18 h 45 QUELS DROITS DONNER AUX ANIMAUX ?
    Animation Carine Mayo (JNE)
    • Sabine Brels, docteure en droit, cofondatrice de Global Animal Law (GAL)
      Comment porter la protection animale à l’échelle globale ?
    • Antoine F. Goetschel, avocat, auteur, avocat pour les animaux en procédures pénales du Canton de Zurich (2007-2010), président de Global Animal Law (GAL)
      Donner une représentation juridique aux animaux, pourquoi et comment ?
    • Hélène Thouy, avocate, cofondatrice du Parti animaliste
      La cause animale, une question politique
    • Pascal Durand, eurodéputé (Les Verts-Alliance Libre Européenne), vice-président de l’intergroupe sur le bien-être animal au Parlement européen
      Un statut européen de l’animal ? Quelles propositions pour changer la réglementation européenne ?
  • 18 h 45-19 h Conclusion
    Quelles pistes pour l’avenir ?

19 h-19 h 30 Discussions autour d’un verre

Source : Courriel à Reporterre




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
16 novembre 2018
En procès à Dijon, les faucheurs d’OGM se disent « lanceurs d’alerte »
Reportage
17 novembre 2018
Ils roulent en vélo cargo et en sont très heureux
Alternative
16 novembre 2018
Matthieu Auzanneau : « Augmenter les taxes sur l’essence sans proposer d’alternative cohérente, c’est faire le lit du fascisme »
Entretien


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre