Comment manger moins de viande ?

Durée de lecture : 1 minute

28 septembre 2017 / Gilles Daveau



  • Présentation du livre par son éditeur :

La viande soulève des débats passionnés. Alors, pour passer à l’action, dédramatisons ! Entre les postures radicales « viandard » ou « végane », mille voies sont possibles et celle qui convient à l’un ne sera jamais tout à fait la même que pour son voisin.

Si plus personne aujourd’hui ne peut ignorer qu’il est urgent de s’emparer de ce sujet dans notre quotidien, on oublie trop souvent, en effet, cette notion essentielle : à chacun de le faire à son rythme et à sa manière. Comment ? Cet ouvrage apporte des réponses simples, dont la force est de s’appuyer, précisément, sur nos différences. Il nous entraîne dans un passage à l’acte personnalisé et libérateur. Où le « moins » se transforme en « plus » : plus de saveurs, de couleurs et de nutriments. Et où le « mieux » permet enfin de rendre sa noblesse à un aliment « de choix », issu du vivant : la viande.

Une démarche d’ouverture, bien plus que de vertu, qui nous conduit à renouer avec cette longue histoire commune qui lie les hommes et les animaux.


  • Manger moins (et mieux) de viande, de Gilles Daveau et Étienne Friess (illustrations), éditions Actes Sud, septembre 2017, 64 p., 8 €.

Source : éditions Actes Sud





Lire aussi : Florence Burgat : « L’institution de l’alimentation carnée reflète un désir très profond de l’humanité »
22 septembre 2020
À Dijon, une zad pour préserver un îlot de nature en ville
Reportage
21 septembre 2020
Carola Rackete : « Il ne s’agit plus d’être optimiste ou pessimiste mais de s’engager »
Entretien
21 septembre 2020
Exclusif - La carte des emprises de l’Andra pour imposer l’enfouissement des déchets nucléaires
Enquête