Pourquoi des nuages pour l’anniversaire de Tchernobyl ?

Durée de lecture : 1 minute

26 avril 2016 / Elena Costelian



Elena Costelian est artiste. Toute la journée du 25 avril 2016, installée devant l’institut de France, elle a proposé aux passants d’inscrire leurs messages pour le futur de la planète sur des ballons en forme de nuage.





Lire aussi : « Tchernobyl risque de devenir l’avant-poste du tourisme industriel »

Photo : © Eric Coquelin/Reporterre



Documents disponibles

  Sans titre
DOSSIER    Nucléaire

28 septembre 2020
Un an après Lubrizol, les Rouennais manifestent pour la vérité
Reportage
29 septembre 2020
Plaintes et résistances en cascade contre les enchères de la 5G
Info
28 septembre 2020
À l’île Maurice, rébellion et autogestion contre la marée noire
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Nucléaire