Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Mégafeux

En 2021, les incendies ont entraîné des émissions records de carbone

Les feux qui ont menacé les séquoias géants de Californie en septembre 2021.

L’année 2021 a été marquée par de longs incendies de forêt, particulièrement intenses et dévastateurs, dans plusieurs régions du monde. Chargés de surveiller les émissions de carbone causées par ces feux, les scientifiques du Copernicus Atmosphere Monitoring Service (CAMS) ont dévoilé lundi 6 décembre les résultats de leurs études. Selon eux, quelque 1 760 mégatonnes de CO auraient été émises, soit 2,6 fois l’empreinte carbone de la France en 2016 (666 Mt CO₂ éq). Des estimations réalisées en quasi-temps réel à l’aide d’observations par satellite.

Ces phénomènes ont notamment touché quatre régions du globe. En Sibérie, des records d’émissions quotidiennes, largement supérieurs à l’ensemble des données récoltées par le CAMS depuis 2003, ont été enregistrés. En Amérique du Nord, la Californie a enduré le plus grand incendie de son histoire, tandis que des températures de surface hors-normes ont été observées au Canada, également touché par les feux. Sur le pourtour méditerranéen, et notamment en Grèce, en Turquie et en Espagne, les épisodes d’incendies de forêt ont entraîné des concentrations anormalement élevées de particules fines et une dégradation de la qualité de l’air. Enfin, une pollution atmosphérique importante a affecté des millions de personnes, en Inde du Nord. Dans chaque cas, le changement climatique a offert des environnements idéaux à ces incendies.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende