Et si on mangeait local ?

28 août 2017

Depuis une quinzaine d’années, les « circuits courts » de commercialisation de produits alimentaires font leur grand retour en France. Crises alimentaires aidant, les consommateurs veulent aujourd’hui savoir d’où viennent leurs aliments et comment ils ont été produits. L’ouvrage répond dans un style clair aux questions pratiques qui se posent : où puis-je trouver ces produits ? Sont-ils plus chers, meilleurs en goût ? Quelle différence entre une Amap et la vente à la ferme ? Quel est l’impact sur l’environnement ? Manger local : une « bonne idée » ou pas, finalement ?

- Et si on mangeait local ?, Patrick Philipon avec Yuna Chiffoleau et Frédéric Wallet, éd. Quae, 168 p., 17 €. Infos ici




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Les circuits courts alimentaires créent de nombreux emplois
20 octobre 2018
À Marseille, La Plaine s’embrase contre la coupe des arbres
Reportage
20 octobre 2018
L’agriculture urbaine pourrait nourrir 10 % des populations des villes
Tribune
19 octobre 2018
« Wine Calling », l’appel des vins nature
À découvrir


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre