J’ai mal à la terre

Durée de lecture : 1 minute

2 octobre 2013 / Gilles Vigneault


J’ai mal à la terre
Mal aux océans
Mal à mes artères
Aux poissons dedans
Mon ventre n’est plus qu’un cratère géant béant
J’ai mal à la terre

Le fond du pétrolier est sale
Il faudra nettoyer la cale
Et puis le capitaine est saoul
On s’en fout
Il ira vider sa poubelle
Au secret de la mer si belle
Et les dauphins qui sont dessous
Les sous, les sous
L’albatros en a plein les ailes

J’ai mal à la terre
Mal aux océans
Mal à mes artères
Aux poissons dedans
Mon ventre n’est plus qu’un cratère géant béant
J’ai mal à la terre

Mon règne animal m’interroge
On me détraque mes horloges
Je fais mes été de travers dans l’hiver
Et pour grossir quelques fortunes
On vend le sable de la dune
On vend le sel, on vend le fer
Et l’eau et l’air
Avec les rayons de la lune

J’ai mal à la terre
Mal aux océans
Mal, mal à mes artères
Aux poissons dedans
Mon ventre n’est plus qu’un cratère géant béant
J’ai mal à la terre

Rasez ma verte chevelure
Pour un topo sur la nature
Pour le téléjournal du soir c’est a voir
Et quand les peuples se bombardent
Des millions d’enfants les regardent
Fascinés par le dépotoir
Miroir, miroir
Toujours la mort à l’avant-garde

J’ai mal à la terre
Mal aux océans
Mal à mes artères
Aux poissons dedan
Mon ventre n’est plus qu’un cratère géant béant
J’ai mal à la terre




Source : Paroles 101

Dessin : Arter galerie blog

Lire aussi : Les sages ou les fous : et si la poésie nous guidait...

14 septembre 2019
VIDÉO - La chasse des animaux prisonniers, une pratique cruelle et sadique
Tribune
14 septembre 2019
Algues vertes en Bretagne : 4 points pour comprendre le problème
Info
25 juillet 2019
Aux Rencontres de la photographie d’Arles, les murs séparent, la nature relie
À découvrir