L’Anses recommande de réduire l’usage d’un néonicotinoïde « au maximum »

6 mars 2018

L’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) recommande de réduire « au maximum » l’usage du thiaclopride, un pesticide de la classe des néonicotinoïdes. C’est l’une des conclusions du deuxième rapport d’étape de l’agence sur ces pesticides.

Ce rapport fait suite à la loi Biodiversité, qui prévoit l’interdiction des produits phytopharmaceutiques contenant des substances actives à base de néonicotinoïdes à partir du 1er septembre 2018. Des dérogations sont cependant accordées jusqu’au 1er juillet 2020 dans le cas ou les produits de substitution ou alternatifs ne seraient pas satisfaisants.

Parmi les autres conclusions de ce rapport, l’Anses indique que, concernant l’impact de ces substances sur la santé humaine, l’expertise « ne met pas en évidence d’effet nocif, pour des usages respectant les conditions d’emploi fixées par les autorisations de mise sur le marché. Toutefois, s’agissant du thiaclopride, compte tenu des caractéristiques de danger de la substance et de l’accroissement important de son utilisation, l’Agence recommande de réduire au maximum ses usages », précise-t-elle.

Par ailleurs, concernant les alternatives aux néonicotinoïdes, ce rapport d’étape examinait vigne, betterave industrielle et fourragère, céréales à paille, maïs et laitue. Il indique que des alternatives peuvent être mises en place dès cette année.

Le rapport final sera publié au second semestre 2018.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : La dangerosité des néonicotinoïdes est confirmée par l’Agence européenne de sécurité des aliments


17 novembre 2018
70 parlementaires demandent à M. Macron le moratoire sur le GCO
Lire sur reporterre.net
16 novembre 2018
Pour le nouveau ministre brésilien des affaires étrangères, le changement climatique est un dogme pour étouffer la croissance des pays occidentaux
Lire sur reporterre.net
16 novembre 2018
Le gouvernement confirme qu’il continuera à piller le budget des Agences de l’eau
Lire sur reporterre.net
16 novembre 2018
Le bilan de l’incendie en Californie s’alourdit à 63 morts
Lire sur reporterre.net
15 novembre 2018
GCO : la grève de la faim reste déterminée, tandis que les gendarmes se livrent à des violences
Lire sur reporterre.net
14 novembre 2018
La répression contre les militants anti-Cigéo devant la Cour de cassation
Lire sur reporterre.net
13 novembre 2018
Gaspard d’Allens est relaxé à Bar-le-Duc
Lire sur reporterre.net
12 novembre 2018
Près de 50.000 manifestants pour le climat au Québec
Lire sur reporterre.net
12 novembre 2018
Les incendies en Californie ont déja causé 31 morts et 228 disparus
Lire sur reporterre.net
10 novembre 2018
Une première victoire juridique pour les défenseurs de la forêt de Romainville
Lire sur reporterre.net
9 novembre 2018
Les opposants au projet GCO ont manifesté chez Vinci et au ministère des Transports
Lire sur reporterre.net
9 novembre 2018
Débat public sur les déchets nucléaires : la CNDP rappelle le gouvernement à ses devoirs
Lire sur reporterre.net
9 novembre 2018
Le potentiel de développement durable de la Guyane n’est pas dans l’or
Lire sur reporterre.net
8 novembre 2018
Un Français « consommerait » 352 m2 de forêt tropicale par an
Lire sur reporterre.net
7 novembre 2018
12 h de garde à vue pour avoir peint des coquelicots
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

16 novembre 2018
En procès à Dijon, les faucheurs d’OGM se disent « lanceurs d’alerte »
Reportage
17 novembre 2018
En Angleterre, le mouvement Extinction Rebellion lance l’insurrection pour le climat
Chronique
16 novembre 2018
L’écologie et la justice sociale doivent être les carburants du XXIe siècle
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Pesticides