L’Anses recommande de réduire l’usage d’un néonicotinoïde « au maximum »

Durée de lecture : 1 minute

6 mars 2018



L’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) recommande de réduire « au maximum » l’usage du thiaclopride, un pesticide de la classe des néonicotinoïdes. C’est l’une des conclusions du deuxième rapport d’étape de l’agence sur ces pesticides.

Ce rapport fait suite à la loi Biodiversité, qui prévoit l’interdiction des produits phytopharmaceutiques contenant des substances actives à base de néonicotinoïdes à partir du 1er septembre 2018. Des dérogations sont cependant accordées jusqu’au 1er juillet 2020 dans le cas ou les produits de substitution ou alternatifs ne seraient pas satisfaisants.

Parmi les autres conclusions de ce rapport, l’Anses indique que, concernant l’impact de ces substances sur la santé humaine, l’expertise « ne met pas en évidence d’effet nocif, pour des usages respectant les conditions d’emploi fixées par les autorisations de mise sur le marché. Toutefois, s’agissant du thiaclopride, compte tenu des caractéristiques de danger de la substance et de l’accroissement important de son utilisation, l’Agence recommande de réduire au maximum ses usages », précise-t-elle.

Par ailleurs, concernant les alternatives aux néonicotinoïdes, ce rapport d’étape examinait vigne, betterave industrielle et fourragère, céréales à paille, maïs et laitue. Il indique que des alternatives peuvent être mises en place dès cette année.

Le rapport final sera publié au second semestre 2018.





Lire aussi : La dangerosité des néonicotinoïdes est confirmée par l’Agence européenne de sécurité des aliments


1er octobre 2020
Groenland : au XXIe siècle, la fonte de la calotte glacière sera la plus importante depuis 12.000 ans
Lire sur reporterre.net
1er octobre 2020
Le gouvernement a présenté son « budget vert » — enfin, verdi
Lire sur reporterre.net
1er octobre 2020
Une video de L214 dénonce les élevages de lapins
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
La répression des manifestations par la justice est dénoncée par Amnesty International
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
En Île-de-France, des taxis volants pour les JO de 2024
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
Après la Convention pour le climat, l’« Assemblée citoyenne pour l’agriculture » décevra-t-elle ?
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
En Ardèche, le projet de méga-église suspendu le temps d’une étude environnementale
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
Plus de cent chefs d’États attendus à l’ONU pour parler de biodiversité
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
En Allemagne, la question des déchets radioactifs refait surface
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
Cirques et élevages : « fin progressive » de l’utilisation des animaux sauvages
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
Intervention policière contre le camp climat parisien
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
Mobilisation ce mardi contre « la frénésie anti-squat »
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
Budget 2021 : la transition écologique attendra
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
En Allemagne, 3.000 activistes ont bloqué plusieurs mines et centrales à gaz et à charbon
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
Six nouveaux sénateurs écolos au Sénat
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

30 septembre 2020
Dans le Tarn, un village se rebelle contre une mine de tungstène
Info
30 septembre 2020
Intimidations, arrestations… Les écologistes biélorusses réprimés par le pouvoir
Info
1er octobre 2020
M. Bezos, à quoi ça sert d’être chaque jour plus riche ?
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Pesticides