« Le Medef nous les brise » : « Cabaret d’Urgence » à Paris

Durée de lecture : 2 minutes


Le dimanche
16
octobre




Il y a comme une bataille en cours entre le MEDEF et nous... Le problème va au delà de notre « petite histoire » qui débouche quand même sur un procès jeudi 8 décembre 2016 au matin, au tribunal de Paris.

Nous avons décidé de réagir avec nos moyens, le spectacle, la solidarité et l’intelligence collective.
Alors face à un accablant constat :

« C’est l’Etat d’Urgence, tout est permis. Le Medef gouverne et l’Etat réprime »

Nous avons choisi d’inviter de nombreux amis artistes, militants, journalistes...
à participer au Cabaret d’Urgence :
« Pour la séparation du Medef et de l’Etat, contre la répression des gens debout. »

Dimanche 16 octobre, de 14h à 22h
Théâtre de l’Epée de Bois - Cartoucherie de Vincennes

M°Chateau de Vincennes puis Bus 112 arrêt Cartoucherie

entrée libre avec caisses de soutien proposées à l’intérieur.
Pas de réservation. Renseignements sur www.cie-joliemome.org
Petite restauration - tables de presse.


Le gouvernement passe en force.
L’Etat d’urgence en réponse aux luttes sociales ?
Les attaques contre les manifestants se comptent par centaines.

Le Medef, envahi en juin par les intermittents du spectacle, a repris la fameuse méthode gouvernementale : frapper des militants puis les accuser de violence.
A quelques semaines du procès de Loïc et alors que les tribunaux sont encombrés de militants syndicaux et politiques, la Compagnie Jolie Môme crée et met en scène :

Cabaret d’urgence !

Pour la séparation du Medef et de l’Etat

Contre la répression des gens debout

Sur scène pour un tourbillon d’interventions artistiques et politiques :

Avec notamment la participation d’Hervé Kempf, de Reporterre, pour parler des violences policières, à partir du Rapport de la Mission civile sur les actions de maintien de l’ordre.

La liste des intervenants, artistiques, intellectuels, syndicalistes et politiques est ici.

Source : Compagnie Jolie Môme





Lire aussi : Nuit debout : Assemblée de séparation du Medef et de l’Etat, à Paris
18 septembre 2020
La folie des projets routiers continue, malgré de farouches luttes locales
Info
19 septembre 2020
Le cri des pauvres, le cri de la Terre, reconnaître l’altérité : une lecture chrétienne
Tribune
19 septembre 2020
Le traité Mercosur aurait des conséquences désastreuses pour l’Amazonie
Info