Le Parlement de Wallonie donne son feu vert au Ceta, avec conditions

Durée de lecture : 3 minutes

28 octobre 2016



Le Parlement de la région belge de Wallonie a donné vendredi 28 octobre son feu vert à la signature par la Belgique du traité de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada (Ceta). Une motion du parlement demandant au chef du gouvernement wallon, Paul Magnette, de « donner délégation » au gouvernement fédéral pour qu’il appose la signature de la Belgique au CETA a été approuvée par 58 voix contre 5 lors d’une séance plénière extraordinaire à Namur.

Le chef du gouvernement de la région belge de Wallonie, Paul Magnette, s’est félicité devant son parlement d’avoir permis d’« améliorer » significativement le traité de libre-échange UE-Canada (Ceta). Et cela malgré les critiques à gauche comme à droite. « Le Ceta amendé, le Ceta corrigé, est plus juste que l’ancien Ceta. Il offre plus de garanties que l’ancien accord. Et c’est celui-là que je défends devant vous », a plaidé le ministre-président socialiste de la Wallonie.

Cette décision fait suite à un accord trouvé à l’issue d’une nouvelle réunion de concertation avec les différentes régions et communautés linguistiques belges, jeudi 27 octobre.

Selon le quotidien La Libre Belgique, qui s’est procuré le texte de l’accord, le compromis porte sur plusieurs points, entre autres :

- La mise en application provisoire du Ceta ne s’étendra pas à toutes les dispositions du traité, « notamment en matière de protection d’investissement et de règlement des différends (ICS) », le sujet le plus sensible pour la Wallonie. En outre, chaque Etat-membre pourra mettre fin à la mise en application provisoire de l’accord.

- La Belgique demandera un avis à la Cour européenne de justice concernant la compatibilité de l’ICS avec les traités européens.

- La région wallonne, la communauté française, la communauté germanophone, la commission communautaire francophone et la région de Bruxelles-Capitale [qui s’opposaient toutes à l’approbation du Ceta, NDLR] n’entendent pas ratifier le Ceta sur la base du système de règlement des différends entre investisseurs et parties, tel qu’il existe au jour de la signature du Ceta.

- L’Etat fédéral ou une entité fédéré [la région wallonne, par exemple, NDLR] compétente en matière agricole se réserve le droit d’activer la clause de sauvegarde en cas de déséquilibre du marché, y compris lorsque ce déséquilibre est identifié pour un seul produit - un point crucial pour la Wallonie.

Cet accord doit maintenant être envoyé à l’Union européenne avant d’être présenté aux différents Parlement de Belgique, qui s’exprimeront dessus « avant vendredi minuit ».

- Source : Romandie et La Libre Belgique





Lire aussi : Ceta : Justin Trudeau n’ira pas au sommet Europe-Canada, faute d’accord


2 juillet 2020
La justice relaxe un militant anti-pub
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
La Commission européenne demande à la France de mettre fin à la chasse illégale
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Trop des substances préoccupantes dans les crèmes solaires pour enfants
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Le Conseil d’Etat valide l’urbanisation du Triangle de Gonesse
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
L’exploitation des forêts s’accroît de manière abrupte en Europe
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’Autorité de régulation censure une pub pour un vélo qui critique les pollutions de l’automobile
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’avenir des trains de nuit attendra la fin de l’été
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
Élisabeth Borne confirme le report de l’interdiction du glyphosate
Lire sur reporterre.net
30 juin 2020
EDF abandonne son projet de piscine nucléaire à Belleville-sur-Loire, selon un élu
Lire sur reporterre.net
30 juin 2020
Des députés proposent des quotas individuels de carbone pour limiter les trajets en avion
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Le conseil d’administration de Polytechnique valide un projet de centre de recherche de Total
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Train des primeurs Perpignan-Rungis : les wagons ne seront pas détruits
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Convention climat : Emmanuel Macron promet un projet de loi et 15 milliards d’euros supplémentaires
Lire sur reporterre.net
27 juin 2020
Un rapport pointe les effets toxiques des gaz lacrymogènes
Lire sur reporterre.net
25 juin 2020
Bayer sort dix milliards de dollars pour mettre fin aux procès liés au Roundup
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Traités de libre-échange

1er juillet 2020
La stigmatisation du « bobo » tente de disqualifier les luttes écologistes
Entretien
1er juillet 2020
Les autorités sanitaires minorent la contamination aux pesticides de l’eau du robinet
Info
20 juin 2020
Pendant le confinement, le braconnage de tortues a explosé à Mayotte... et continue
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Traités de libre-échange