Le Parlement de Wallonie donne son feu vert au Ceta, avec conditions

Durée de lecture : 3 minutes

28 octobre 2016



Le Parlement de la région belge de Wallonie a donné vendredi 28 octobre son feu vert à la signature par la Belgique du traité de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada (Ceta). Une motion du parlement demandant au chef du gouvernement wallon, Paul Magnette, de « donner délégation » au gouvernement fédéral pour qu’il appose la signature de la Belgique au CETA a été approuvée par 58 voix contre 5 lors d’une séance plénière extraordinaire à Namur.

Le chef du gouvernement de la région belge de Wallonie, Paul Magnette, s’est félicité devant son parlement d’avoir permis d’« améliorer » significativement le traité de libre-échange UE-Canada (Ceta). Et cela malgré les critiques à gauche comme à droite. « Le Ceta amendé, le Ceta corrigé, est plus juste que l’ancien Ceta. Il offre plus de garanties que l’ancien accord. Et c’est celui-là que je défends devant vous », a plaidé le ministre-président socialiste de la Wallonie.

Cette décision fait suite à un accord trouvé à l’issue d’une nouvelle réunion de concertation avec les différentes régions et communautés linguistiques belges, jeudi 27 octobre.

Selon le quotidien La Libre Belgique, qui s’est procuré le texte de l’accord, le compromis porte sur plusieurs points, entre autres :

- La mise en application provisoire du Ceta ne s’étendra pas à toutes les dispositions du traité, « notamment en matière de protection d’investissement et de règlement des différends (ICS) », le sujet le plus sensible pour la Wallonie. En outre, chaque Etat-membre pourra mettre fin à la mise en application provisoire de l’accord.

- La Belgique demandera un avis à la Cour européenne de justice concernant la compatibilité de l’ICS avec les traités européens.

- La région wallonne, la communauté française, la communauté germanophone, la commission communautaire francophone et la région de Bruxelles-Capitale [qui s’opposaient toutes à l’approbation du Ceta, NDLR] n’entendent pas ratifier le Ceta sur la base du système de règlement des différends entre investisseurs et parties, tel qu’il existe au jour de la signature du Ceta.

- L’Etat fédéral ou une entité fédéré [la région wallonne, par exemple, NDLR] compétente en matière agricole se réserve le droit d’activer la clause de sauvegarde en cas de déséquilibre du marché, y compris lorsque ce déséquilibre est identifié pour un seul produit - un point crucial pour la Wallonie.

Cet accord doit maintenant être envoyé à l’Union européenne avant d’être présenté aux différents Parlement de Belgique, qui s’exprimeront dessus « avant vendredi minuit ».

- Source : Romandie et La Libre Belgique





Lire aussi : Ceta : Justin Trudeau n’ira pas au sommet Europe-Canada, faute d’accord


26 septembre 2020
Des activistes du climat occupent une rue de Paris
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Le Conseil général de Haute-Marne vote une motion contre le projet de laverie nucléaire à Joinville
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Des jeunes du monde entier ont manifesté vendredi pour le climat
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Les grèves pour le climat sont de retour
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Le gouvernement assure avoir « tiré les leçons » de l’incendie de Lubrizol
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
Pollution de l’air : l’État français toujours aussi inefficace, selon la Cour des comptes
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
Total va fermer la raffinerie de Grandpuits
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
Convention citoyenne : pas de projet de loi avant la fin de l’année
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
L’association L214 dévoile les dessous des élevages à gibier pour la chasse
Lire sur reporterre.net
23 septembre 2020
La Chine s’engage à la neutralité carbone d’ici à 2060
Lire sur reporterre.net
23 septembre 2020
Néonicotinoïdes : la mobilisation contre le projet de loi s’intensifie
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
Néonicotinoïdes : betteraviers et scientifiques cherchent des « solutions alternatives »
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
À Toulouse, sept personnes en prison pour des tags
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
La banquise arctique a atteint sa deuxième étendue la plus basse jamais enregistrée
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Présidentielles : pas de candidat chez les Verts avant 2021
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Traités de libre-échange

26 septembre 2020
Sénateurs, ils et elle racontent comment ils font avancer l’écologie
Info
26 septembre 2020
Covid : nous devenons une société d’androïdes masqués
Chronique
26 septembre 2020
La France lance un chalutier géant « fossoyeur des mers »
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Traités de libre-échange