Je fais un don
OBJECTIF : 55 000 €
31352 €   COLLECTÉS
57 %

Le Parlement s’oppose à la définition des perturbateurs endocriniens proposée par la Commission européenne

5 octobre 2017



La Commission européenne devra une nouvelle fois revoir sa proposition de critères de définition concernant les perturbateurs endocriniens : les eurodéputés ont opposé leur veto à la dernière version proposée. La commission Environnement du Parlement européen avait déjà adopté jeudi 28 septembre une objection à l’encontre de ces critères. Les eurodéputés ont donc suivi leur position avec 389 voix pour cette dernière, 235 voix contre et 70 abstentions, peut-on lire dans Actu-Environnement mercredi 4 octobre.

Parmi les points dénoncés par les eurodéputés : la dérogation introduite par la Commission qui permet l’utilisation de substances perturbant intentionnellement le système endocrinien des insectes ciblés par le pesticide, même si la substance a aussi un impact négatif sur des espèces non cibles. Pour les eurodéputés, « la Commission européenne a outrepassé son mandat en proposant d’exempter certaines substances volontairement conçues pour s’attaquer au système endocrinien d’un organisme, comme dans les pesticides, des critères d’identification ». Cette entorse de la Commission était également dénoncée par différentes associations dont ClientEarth.

« Nous nous réjouissons de la lucidité d’une majorité des eurodéputés du Parlement européen qui s’opposent à cette proposition de la Commission européenne qui n’est pas acceptable en l’état. Ce que le Gouvernement français n’a pas su entendre, nos représentants européens l’auront eux bien compris », a réagit François Veillerette, porte-parole de Générations Futures.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Perturbateurs endocriniens : l’Inserm quantifie pour la première fois l’effet cocktail


16 décembre 2017
Nicolas Hulot possède six voitures et plusieurs maisons
Lire sur reporterre.net
15 décembre 2017
Les États-Unis remettent en cause le principe de la « neutralité du net »
Lire sur reporterre.net
15 décembre 2017
L’Europe adopte une nouvelle définition des perturbateurs endocriniens
Lire sur reporterre.net
14 décembre 2017
L’inégalité a partout beaucoup augmenté depuis 35 ans
Lire sur reporterre.net
14 décembre 2017
Que Choisir envoie Ouibus et Flixbus au tribunal
Lire sur reporterre.net
14 décembre 2017
Scandale Lactalis : le père d’un bébé de deux mois porte plainte
Lire sur reporterre.net
13 décembre 2017
À Marseille, la destruction des vestiges grecs de la Corderie a commencé
Lire sur reporterre.net
12 décembre 2017
Un nouvel aéroport coûterait beaucoup plus cher que rénover celui de Nantes
Lire sur reporterre.net
12 décembre 2017
Un leader paysan colombien assassiné
Lire sur reporterre.net
12 décembre 2017
Au Panthéon : « Pas un euro de plus » pour les énergies fossiles
Lire sur reporterre.net
12 décembre 2017
À Science Po, des étudiants dénoncent le partenariat avec Total
Lire sur reporterre.net
11 décembre 2017
La FAO lance une carte mondiale des sols, qui sont une clé pour le climat
Lire sur reporterre.net
11 décembre 2017
Trump a ouvert une réserve naturelle à l’exploitation minière sous la pression d’industriels
Lire sur reporterre.net
8 décembre 2017
Budget : la biodiversité ponctionnée au profit des équipements sportifs
Lire sur reporterre.net
7 décembre 2017
Une étude scientifique montre que l’agriculture bio pourrait nourrir le monde à 100 %
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

16 décembre 2017
Un plan de sortie heureux pour le conflit de Notre-Dame-des-Landes
Tribune
15 décembre 2017
VIDEO -Les écologistes soutiennent Reporterre
Tribune
15 décembre 2017
En Chine aussi, il y a des alternatives... loin des villes
Alternative


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Pesticides