Le Parlement s’oppose à la définition des perturbateurs endocriniens proposée par la Commission européenne

5 octobre 2017

La Commission européenne devra une nouvelle fois revoir sa proposition de critères de définition concernant les perturbateurs endocriniens : les eurodéputés ont opposé leur veto à la dernière version proposée. La commission Environnement du Parlement européen avait déjà adopté jeudi 28 septembre une objection à l’encontre de ces critères. Les eurodéputés ont donc suivi leur position avec 389 voix pour cette dernière, 235 voix contre et 70 abstentions, peut-on lire dans Actu-Environnement mercredi 4 octobre.

Parmi les points dénoncés par les eurodéputés : la dérogation introduite par la Commission qui permet l’utilisation de substances perturbant intentionnellement le système endocrinien des insectes ciblés par le pesticide, même si la substance a aussi un impact négatif sur des espèces non cibles. Pour les eurodéputés, « la Commission européenne a outrepassé son mandat en proposant d’exempter certaines substances volontairement conçues pour s’attaquer au système endocrinien d’un organisme, comme dans les pesticides, des critères d’identification ». Cette entorse de la Commission était également dénoncée par différentes associations dont ClientEarth.

« Nous nous réjouissons de la lucidité d’une majorité des eurodéputés du Parlement européen qui s’opposent à cette proposition de la Commission européenne qui n’est pas acceptable en l’état. Ce que le Gouvernement français n’a pas su entendre, nos représentants européens l’auront eux bien compris », a réagit François Veillerette, porte-parole de Générations Futures.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Perturbateurs endocriniens : l’Inserm quantifie pour la première fois l’effet cocktail


18 juillet 2018
Les grandes firmes productrices de viande émettent énormément de gaz à effet de serre
Lire sur reporterre.net
18 juillet 2018
L’Union européenne et le Japon signent le JEFTA, accord de commerce climaticide
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2018
Européennes 2019 : Yannick Jadot nommé tête de liste d’EELV
Lire sur reporterre.net
16 juillet 2018
A Rouen, Alternatiba et Les Amis de la Terre actent leur rapprochement
Lire sur reporterre.net
14 juillet 2018
L’ONU fait le lien entre le changement climatique et la sécurité internationale
Lire sur reporterre.net
14 juillet 2018
Le projet autoroutier GCO de Strasbourg subit un nouvel avis défavorable
Lire sur reporterre.net
14 juillet 2018
Sur la Zad, la gendarmerie réprime un rassemblement contre les crimes policiers
Lire sur reporterre.net
13 juillet 2018
Plus d’un million de mètres cubes de matières et déchets radioactifs en France
Lire sur reporterre.net
13 juillet 2018
L’Assemblée inscrit l’environnement à l’article 1 de la Constitution
Lire sur reporterre.net
12 juillet 2018
La campagne de Greenpeace contre les pollutions chimiques de l’industrie de l’habillement porte ses fruits
Lire sur reporterre.net
12 juillet 2018
Dans le Gard, une ferme occupée depuis 11 ans expulsable dans deux mois
Lire sur reporterre.net
12 juillet 2018
22 % des éphémères sont menacés en France
Lire sur reporterre.net
11 juillet 2018
L’association négaWatt déplore le « décalage entre un discours volontariste du gouvernement et des actes insuffisants »
Lire sur reporterre.net
11 juillet 2018
Le projet de loi Alimentation ne sera pas adopté avant la rentrée
Lire sur reporterre.net
11 juillet 2018
Le jour où le trafic aérien a battu son record : 202.000 avions en vol
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

18 juillet 2018
En sauvant leurs pubs, les Anglais font revivre leurs villages
Reportage
18 juillet 2018
Trois actions simples pour devenir un héros anti-gaspi !
Alternative
18 juillet 2018
Dans le Lot, les résidus de la méthanisation polluent les sols
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Pesticides