Le gouvernement prêt à accepter le traité de libre-échange Canada-Europe

12 mai 2016



Le secrétaire d’Etat français au Commerce extérieur, Matthias Fekl, s’est déclaré mercredi 11 mai favorable à une entrée en vigueur « provisoire » et sous conditions du Traité de libre-échange conclu entre l’Union européenne et le Canada (Ceta).

« L’analyse du gouvernement (français) est simple : entrée en vigueur provisoire seulement pour les dispositions qui relèvent de l’aspect communautaire et seulement si le Parlement européen a donné un vote favorable », a-t-il affirmé, en réponse à une question d’un député à l’Assemblée nationale.

M. Fekl, qui se rend vendredi 13 mai à un conseil des ministres des Affaires étrangères à Bruxelles, a toutefois souligné que le traité devra ensuite être approuvé par le parlement français pour qu’il entre pleinement en vigueur.

« Le Canada a accepté une reconnaissance forte de notre agriculture et de nos indications géographiques(...). Et les marchés publics canadiens s’ouvrent très largement », a-t-il expliqué, citant comme exemple deux mesures que Washington refuse pour l’instant d’intégrer dans le Tafta (ou TTIP).

Plusieurs organisations, dont la Fondation Nicolas Hulot et Foodwatch, ont pourtant appelé fin avril les Etats de l’Union européenne à rejeter le traité de libre-échange avec le Canada conclu fin 2014.

Selon elles, il « présente les mêmes dangers » que celui actuellement négocié avec les Etats-Unis : remise en cause du principe de précaution et des normes sociales, sanitaires et environnementales, mécanisme d’arbitrage favorable aux investisseurs ou coopération réglementaire.

- Source : Le Figaro

- Complément d’info : L’analyse de Maxime Combes : Accord UE-Canada : le CETA nie l’impératif climatique et l’Accord de Paris.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Le Parlement wallon, en Belgique, refuse le traité entre le Canada et l’Union européenne


24 septembre 2016
Le marché du bio en plein boom, tiré par le lait et le vin
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2016
Michalak, Lignac, Marx… les chefs cuisiniers se mobilisent contre Bayer-Monsanto
Lire sur reporterre.net
23 septembre 2016
Vingt anomalies détectées sur l’EPR de Flamanville
Lire sur reporterre.net
23 septembre 2016
Le trafic de la faune sauvage au coeur de la réunion de la CITES
Lire sur reporterre.net
23 septembre 2016
2016, année catastrophique pour le miel français
Lire sur reporterre.net
23 septembre 2016
Triskalia condamnée à verser plus de 100.000 euros à chacun de deux anciens salariés empoisonnés
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2016
Août 2016 a battu un record de chaleur pour le 16e mois d’affilée
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2016
Soixante pays ont ratifié l’Accord de Paris
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2016
Dieselgate : les investisseurs réclament 8,2 milliards d’euros à Volkswagen en Allemagne
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2016
1,6 million de personnes respirent mal en Ile-de-France
Lire sur reporterre.net
20 septembre 2016
Un rapport parlementaire prône l’installation de caméras dans les abattoirs
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2016
États-Unis : un trou géant dans une usine d’engrais provoque une fuite d’eau radioactive
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2016
Les pêcheurs ont occupé la baie de Lannion contre l’extraction du sable
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2016
Presque tous les véhicules diesel dépassent le seuil autorisé de pollution
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2016
En Suède, un immeuble conçu pour les cyclistes
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Traités de libre-échange

22 septembre 2016
Le régionalisme écologiste, un antidote au repli nationaliste
Tribune
24 septembre 2016
Sous les mers, la cacophonie humaine assomme les cétacés
Info
23 septembre 2016
Scandale Triskalia : portraits de destins bouleversés
Enquête


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Traités de libre-échange