Je fais un don
OBJECTIF : 55 000 €
28404 €   COLLECTÉS
52 %

Le gouvernement prêt à accepter le traité de libre-échange Canada-Europe

12 mai 2016



Le secrétaire d’Etat français au Commerce extérieur, Matthias Fekl, s’est déclaré mercredi 11 mai favorable à une entrée en vigueur « provisoire » et sous conditions du Traité de libre-échange conclu entre l’Union européenne et le Canada (Ceta).

« L’analyse du gouvernement (français) est simple : entrée en vigueur provisoire seulement pour les dispositions qui relèvent de l’aspect communautaire et seulement si le Parlement européen a donné un vote favorable », a-t-il affirmé, en réponse à une question d’un député à l’Assemblée nationale.

M. Fekl, qui se rend vendredi 13 mai à un conseil des ministres des Affaires étrangères à Bruxelles, a toutefois souligné que le traité devra ensuite être approuvé par le parlement français pour qu’il entre pleinement en vigueur.

« Le Canada a accepté une reconnaissance forte de notre agriculture et de nos indications géographiques(...). Et les marchés publics canadiens s’ouvrent très largement », a-t-il expliqué, citant comme exemple deux mesures que Washington refuse pour l’instant d’intégrer dans le Tafta (ou TTIP).

Plusieurs organisations, dont la Fondation Nicolas Hulot et Foodwatch, ont pourtant appelé fin avril les Etats de l’Union européenne à rejeter le traité de libre-échange avec le Canada conclu fin 2014.

Selon elles, il « présente les mêmes dangers » que celui actuellement négocié avec les Etats-Unis : remise en cause du principe de précaution et des normes sociales, sanitaires et environnementales, mécanisme d’arbitrage favorable aux investisseurs ou coopération réglementaire.

- Source : Le Figaro

- Complément d’info : L’analyse de Maxime Combes : Accord UE-Canada : le CETA nie l’impératif climatique et l’Accord de Paris.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Le Parlement wallon, en Belgique, refuse le traité entre le Canada et l’Union européenne


15 décembre 2017
L’Europe adopte une nouvelle définition des perturbateurs endocriniens
Lire sur reporterre.net
14 décembre 2017
L’inégalité a partout beaucoup augmenté depuis 35 ans
Lire sur reporterre.net
14 décembre 2017
Que Choisir envoie Ouibus et Flixbus au tribunal
Lire sur reporterre.net
14 décembre 2017
Scandale Lactalis : le père d’un bébé de deux mois porte plainte
Lire sur reporterre.net
13 décembre 2017
À Marseille, la destruction des vestiges grecs de la Corderie a commencé
Lire sur reporterre.net
12 décembre 2017
Un nouvel aéroport coûterait beaucoup plus cher que rénover celui de Nantes
Lire sur reporterre.net
12 décembre 2017
Un leader paysan colombien assassiné
Lire sur reporterre.net
12 décembre 2017
Au Panthéon : « Pas un euro de plus » pour les énergies fossiles
Lire sur reporterre.net
12 décembre 2017
À Science Po, des étudiants dénoncent le partenariat avec Total
Lire sur reporterre.net
11 décembre 2017
La FAO lance une carte mondiale des sols, qui sont une clé pour le climat
Lire sur reporterre.net
11 décembre 2017
Trump a ouvert une réserve naturelle à l’exploitation minière sous la pression d’industriels
Lire sur reporterre.net
8 décembre 2017
Budget : la biodiversité ponctionnée au profit des équipements sportifs
Lire sur reporterre.net
7 décembre 2017
Une étude scientifique montre que l’agriculture bio pourrait nourrir le monde à 100 %
Lire sur reporterre.net
6 décembre 2017
La Californie ravagée par un gigantesque incendie
Lire sur reporterre.net
6 décembre 2017
L’ASN autorise le redémarrage de la centrale nucléaire du Tricastin
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Traités de libre-échange

15 décembre 2017
VIDEO -Les écologistes soutiennent Reporterre
Tribune
13 décembre 2017
Édouard Philippe : « Le choix se formalise désormais ainsi : “Notre-Dame-des-Landes ou le réaménagement de Nantes Atlantique” »
Info
13 décembre 2017
Notre-Dame-des-Landes : avant le rapport des médiateurs, tout ce qui s’est passé depuis deux ans
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Traités de libre-échange