Le pèlerinage vers l’absolu de Lanza del Vasto

29 mai 2018 / Frédéric Richaud

Dans « Voir Ganghi », Frédéric Richaud narre l’éveil spirituel de Lanza del Vasto, intellectuel engagé qui fut de tous les combats contre la guerre, la bombe nucléaire, la société de consommation, le scepticisme de ses contemporains et, à sa façon, un des pionniers de l’écologie.

  • Présentation du livre par son éditeur :

J’ai voulu raconter l’histoire d’un périple et d’une transcendance. L’histoire d’un jeune aristocrate d’origine Italienne, dandy amoureux fou des femmes et lettré un peu misanthrope qui, un jour de décembre 1936, décide de tout laisser derrière lui, sa famille, sa situation, l’Europe, ses amis pour s’en aller, pieds nus, vers l’Orient, à la rencontre de Gandhi… » Frédéric Richaud

Ce marcheur infatigable assoiffé d’idéal, c’est Lanza del Vasto. Disciple de Gandhi, il popularisa sa pensée en Occident dans un ouvrage légendaire, Le pèlerinage aux sources. Intellectuel engagé, il fut de tous les combats contre la guerre, la bombe nucléaire, la société de consommation, le scepticisme de ses contemporains et, à sa façon, un des pionniers de l’écologie. Mystique pour certains, gourou pour d’autres, il fonda la communauté de l’Arche, dans le Larzac, pour mettre en pratique les enseignements du Mahatma.

Voir Gandhi nous invite à redécouvrir, pas à pas, l’éveil spirituel de ce jeune homme, depuis le petit village des Pouilles où il naquit en 1901, jusque sur les contreforts hostiles de l’Himalaya, où il comprit, en 1937, alors qu’il frôlait la mort, ce pour quoi il avait été créé.

Plus qu’un récit d’apprentissage, un pèlerinage vers l’Absolu.


  • Voir Gandhi. L’extraordinaire périple de Lanza del Vasto, de Frédéric Richaud, éditions Grasset, mai 2018, 216 p., 18 €.



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Lanza del Vasto, sage oublié mais indispensable

24 avril 2019
L’Atomik Tour lance un débat alternatif sur les déchets radioactifs
Tribune
25 avril 2019
Au Havre, la bétonisation de l’estuaire détruit la biodiversité
Enquête
25 avril 2019
Le goût de la lecture, des mots et des idées, la plus belle arme qui sera jamais
Chronique


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre