Le plastique pollue-t-il aussi l’atmosphère ?

Durée de lecture : 1 minute

6 novembre 2019

Boris Eyheraguibel est chercheur à l’Institut de la chimie de Clermont-Ferrand.

Boris Eyheraguibel fait partie de l’expédition 7e continent, qui étudie la pollution plastique des océans. Avec son collègue Pierre Amato, il travaille sur la pollution de l’air. Des filtres et des pompes à haut débit ont ainsi été ainsi installées sur le bateau de l’expédition 7e continent, afin d’« échantillonner la phase atmosphérique ». D’après Boris Eyheraguibel, « les goutelettes d’eau, en s’aérosolisant, pourraient piéger des micro-particules de plastiques et les entraîner dans l’atmosphère ».



Lire aussi : La « consigne » des bouteilles en plastique, cadeau du gouvernement aux industriels


Documents disponibles

  Sans titre
DOSSIER    Eau, mers et océans

24 janvier 2020
« Nous, journalistes grévistes et salariés solidaires du mouvement contre la réforme des retraites »
Tribune
25 janvier 2020
L’écologie n’est pas une religion mais une politique de la responsabilité
Tribune
23 janvier 2020
Le gouvernement accélère la privatisation de l’Office national des forêts
Enquête


Dans les mêmes dossiers       Eau, mers et océans