Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Les écologistes du PS tournés vers Copenhague

Où l’on découvre que le Parti socialiste n’a pas inscrit le changement climatique à l’agenda de ses journées de La Rochelle.

Le Pôle Ecologique du Parti Socialiste, organise ses Rencontres les 27 et 28 août prochain à Saint-Ciers-sur-Gironde, coordonnées par Eric Loiselet, Secrétaire National adjoint à l’environnement du PS. De nombreuses personnalités du monde politique et associatif sont attendues, dont Daniel Cohn-Bendit, leader d’Europe Ecologie et député européen, qui participera à la table ronde « L’écologie politique au cœur du nouveau projet et du rassemblement de la gauche ».

Etape inattendue de la rentrée politique, les Rencontres du Pôle Ecologique du PS, prioritairement dédiées au défi climatique et à la préparation de la conférence de Copenhague de décembre 2009, veulent marquer une étape importante dans la mobilisation citoyenne et politique devant l’ultimatum climatique : celle de la rencontre entre les forces associatives et le monde politique.

Autour du thème « Préparer Copenhague 2009 : quelles réponses de gauche à la crise climatique ?", ces Rencontres sont construites autour de 5 tables rondes, qui permettront, à travers la variété des points de vue et des expertises, d’élaborer une feuille de route pour Copenhague 2009. Cette feuille de route associera enjeux climatiques, sociaux et économiques mais aussi géopolitiques et démocratiques. L’urgence climatique est déjà une urgence sociale et interpelle nos démocraties, fragilisées face à l’ampleur des défis à la fois énergétiques et climatiques. Elle prend place au cœur de la définition du nouveau projet de la gauche. Ces Rencontres, le pôle écologique veut les offrir à la gauche et d’abord au PS, puisque son Université d’été de La Rochelle n’a pas inscrit la question climatique à son agenda.

Ouvertes à tous, Les Rencontres du Pôle Ecologique associent toutes les sensibilités écologistes de gauche : de nombreuses personnalités du monde politique seront présentes : Daniel Cohn Bendit, Sandrine Bélier, Yannick Jadot, Pascal Canfin, député(e)s européens, François de Rugy, député, Denis Baupin, adjoint au maire de Paris pour Europe Ecologie et Les Verts, Christian Paul, député de la Nièvre et président du Lab, Aurélie Filippetti, députée de Moselle, Christophe Caresche, député de Paris, Philippe Plisson, député de Gironde, qui est l’hôte de ces Rencontres, Philippe Tourtelier, député d’Ille et Vilaine, Marie-Noëlle Lienemann, pour le PS et André Chassaigne pour le PCF.

Le monde associatif sera, notamment, représenté par Luc Lampriere, directeur général de Oxfam France, Robert Lion, Président de Greenpeace France, Jean-Stéphane Devisse, directeur des programmes du WWF, Sébastien Godinot, coordonnateur des campagnes des Amis de la Terre, Sandrin+e Mathy, Présidente du Réseau Action Climat France ou encore Jacques-Olivier Barthes, Directeur de la Communication du WWF.

Pour Eric Loiselet, « l’enjeu climatique pose la question de la société dans laquelle nous voulons vivre. Il exige le rassemblement de toutes les énergies, le dépassement des chapelles : les murs doivent tomber entre et au sein des mondes économiques, associatifs, politiques, syndicaux. Nos rencontres sont une étape de la mobilisation citoyenne vers Copenhague, qui est une affaire trop sérieuse pour être laissée aux seules mains des gouvernements ».

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende