Les pêcheurs vent debout contre l’interdiction possible du chalutage profond

Durée de lecture : 1 minute

16 mars 2016



Mercredi 16 mars, le comité des pêches de Bretagne, par la voix de son président, Olivier Le Nézet, a lancé un appel au « blocage symbolique des ports » afin de protester contre la possible adoption par les députés d’un amendement interdisant le chalutage profond.

L’amendement, qui devrait être discuté jeudi 17 mars à l’Assemblée nationale dans le cadre du projet de loi sur la biodiversité, prévoit l’interdiction du chalutage en eau profonde, une méthode de pêche connue pour être très destructrice.

Mais les pêcheurs craignent, « vu le flou de la mesure », qu’in fine, le texte conduise à l’interdiction totale du chalutage, « soit la disparition de toute une filière économique ». Il y aurait près de 600 chalutiers en Bretagne.

Pour l’association Bloom, cette interdiction « est une évidence et une mesure de bon sens politique ». Sur son site, elle rappelle que cette méthode de pêche non sélective qui consiste à tirer d’immenses filets lestés sur les fonds marins « arrache tous les organismes constituant le relief sous-marin ainsi que l’ensemble des espèces rencontrées. »

« Si l’amendement est adopté, il faut s’attendre à un mouvement dur des pêcheurs », nous a indiqué par téléphone Jean Piel, du comité des pêches de Bretagne.

- Source  : Reporterre





Lire aussi : « Il faut en finir avec la méthode de pêche la plus destructrice de l’histoire »


18 septembre 2020
À Gonesse, une fête pour lutter contre trois projets inutiles
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Une partie de la forêt de Compiègne « privatisée » pour la chasse à courre
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Zone à faible émission : sept villes sommées de limiter la circultation des véhicules polluants
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Nos portables pourraient accentuer la mortalité des insectes, selon une étude
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Nouveau report pour le Congrès mondial de la nature
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
À Port-la-Nouvelle, les travaux du port géant se poursuivent malgré l’opposition
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un paysan accusé de violences : il a lancé une bouse de vache lors d’une action
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
En Bulgarie, un écologiste est en grève de la faim depuis 40 jours
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un recours contre le projet du gouvernement d’offrir des sites « clé en main » aux industriels
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Foodwatch dénonce les emballages alimentaires à moitié vides
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
La Commission européenne propose de réduire de 55 % en 2030 les émissions de gaz à effet de serre
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
Les deux tiers des fruits non bios contiennent des résidus de pesticides
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
Biodiversité : aucun des 20 « objectifs d’Aïchi » n’a été atteint en 10 ans
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
L’accord de libre-échange UE-Mercosur « va accroître des dynamiques mortifères »
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
La fumée des feux américains va jusqu’en Europe
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pêche

19 septembre 2020
Le cri des pauvres, le cri de la Terre, reconnaître l’altérité : une lecture chrétienne
Tribune
18 septembre 2020
« Les retenues d’eau aggravent la sécheresse, et la vulnérabilité de l’agriculture »
Entretien
19 septembre 2020
Le traité Mercosur aurait des conséquences désastreuses pour l’Amazonie
Info


Dans les mêmes dossiers       Pêche