Naufrage d’une plate-forme pétrolière dans l’Arctique russe

Durée de lecture : 1 minute

20 décembre 2011 / par gjfghjgfg



Plus de quarante morts et disparus dans le naufrage de la plate-forme Kolskaïa, en Arctique, dimanche 18 décembre ; pas de fuite de pétrole.


Une tempête a fait chavirer et couler une plateforme de forage pétrolier dimanche matin 18 décembre dans la mer d’Okhotsk, à 200 km de l’île de Sakhaline, au nord-est de la Russie. Ce lundi 19, seules 17 personnes ont été sauvées sur les 67 qui étaient présentes à bord de la plateforme Kolskaïa, selon l’antenne régionale du ministère des Situations d’urgence, et une dizaine de corps ont été repérés. Les recherches se poursuivent mais les conditions météorologiques encore difficiles, avec des températures extérieures de l’ordre de -17° et une eau proche de 0°, réduisent fortement les chances de survie des disparus.

Le naufrage de la plateforme Kolskaïa s’est produit lors de son remorquage vers l’île de Sakhaline. Le Comité d’enquête de Russie estime probable qu’il y ait eu violation des règles de sécurité et met en cause la décision de remorquer une plateforme en pleine tempête.

La plateforme était exploitée par Arktikmorneftegazrazvedka (AMNGR), filiale de la compagnie contrôlée par l’Etat, Zarubezhneft, selon l’agence de presse Ria Novosti. Les autorités citées par la presse russe estiment minimes les risques de pollution dans la mesure où la plateforme contenait peu de pétrole. Cet accident pourrait cependant relancer les polémiques autour de la volonté russe de développer l’exploitation de pétrole dans l’Arctique, région aux conditions climatiques elles aussi extrêmes et à l’écosystème fragile.






Source : Zonebourse.com

Photo : La plate-forme Kolskaïa avant son naufrage, Ria Novosti

Lire aussi : Fuite nucléaire en Arctique sur un brise-glace

9 juillet 2020
Briser l’omerta : des journalistes bretons s’unissent face aux pressions de l’agro-industrie
Info
9 juillet 2020
L’étau du tout-numérique se resserre, luttons contre la 5G
Tribune
9 juin 2020
Malgré le Covid, la santé environnementale reste aux oubliettes
Enquête


Du même auteur       gjfghjgfg