« Nos enfants nous accuseront », à Compiègne

Le mardi
29
mars


Dans un petit village français au pied des Cévennes, le maire a décidé de faire face de réagir en faisant passer la cantine scolaire en Bio. Ici comme ailleurs la population est confrontée aux angoisses contre la pollution industrielle, aux dangers de la pollution agro-chimique. Ici commence un combat contre une logique qui pourrait devenir irréversible, un combat pour que demain nos enfants nous ne accusent pas.

Ciné-débat : Mardi 29 mars à 20 h en présence de Jean-Paul Jaud, réalisateur et François Veillerette, Directeur Générations Futures,

Au Cinéma Le Majestic.

Infos ici


Autres projections les jours suivants

- RUELLE-SUR-TOURVE
Théâtre Jean Ferrat
31 mars 1016 à 20 h 00

- PORTES-LES-VALENCES
Le Train Cinéma
1 avril 2016 à 20 h 00

- SAINT-JUST D’ARDECHE
Salle de la Ferme
1 avril 2016 à 20 h 00
Projection- débat en présence d’Édouard Chaulet, maire de Barjac




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : « Il faut faire des films engagés, qui dénoncent et qui proposent »
16 janvier 2018
Voie sur berge à Paris : rétablissons les faits
Tribune
8 février 2018
Par grand froid, les margoulins de la rénovation énergétique se frottent les mains
Info
23 février 2018
L’action du gouvernement à Bure est-elle légale ? Rien n’est moins sûr
Enquête


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre