« Nos enfants nous accuseront », à Compiègne

Le mardi
29
mars




Dans un petit village français au pied des Cévennes, le maire a décidé de faire face de réagir en faisant passer la cantine scolaire en Bio. Ici comme ailleurs la population est confrontée aux angoisses contre la pollution industrielle, aux dangers de la pollution agro-chimique. Ici commence un combat contre une logique qui pourrait devenir irréversible, un combat pour que demain nos enfants nous ne accusent pas.

Ciné-débat : Mardi 29 mars à 20 h en présence de Jean-Paul Jaud, réalisateur et François Veillerette, Directeur Générations Futures,

Au Cinéma Le Majestic.

Infos ici


Autres projections les jours suivants

- RUELLE-SUR-TOURVE
Théâtre Jean Ferrat
31 mars 1016 à 20 h 00

- PORTES-LES-VALENCES
Le Train Cinéma
1 avril 2016 à 20 h 00

- SAINT-JUST D’ARDECHE
Salle de la Ferme
1 avril 2016 à 20 h 00
Projection- débat en présence d’Édouard Chaulet, maire de Barjac




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : « Il faut faire des films engagés, qui dénoncent et qui proposent »
22 novembre 2017
A Bure, contre le désert nucléaire, habitants et néo-paysans font revivre la campagne
Reportage
21 novembre 2017
En Corée du Sud, une tenace bataille contre une énorme base militaire
Chronique
14 novembre 2017
Cette technique du Moyen Age pour stocker le blé est la plus moderne : ni énergie, ni pesticides
Alternative


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre