Notre Dame des Landes : Plus déterminé-e-s que jamais !

Durée de lecture : 2 minutes

16 octobre 2013 / Assemblée générale du mouvement

Bon anniversaire ! Le 16 octobre 2012, le gouvernement de M. Ayrault lançait des troupes de gendarmes puissamment armés à l’assaut de la Zone autonome à défendre de Notre-Dame-des-Landes. Prévue pour durer « quelques jours », l’invasion allait s’enliser dans la boue et échouer face à la résistance de tous les opposants à l’aéroport. Un an après, la lutte continue. Un texte commun des opposants témoigne de leur union déterminée.


Reporterre - Lors de la dernière assemblée générale du mouvement le 24 septembre à La Vache Rit, réunissant ZAD, Acipa et Coordination, des zadistes ont souhaité une expression commune des différentes composantes de la lutte, sous forme d’une ’déclaration de l’AG. Elle n’engage que les présents, et n’est pas proposée à la signature des organisations. C’est la première fois qu’un tel texte a été travaillé, puis adopté (le 8 octobre). Cette déclaration commune parait significative de l’alliance qui existe entre les composantes de la lutte.

Aujourd’hui 8 octobre 2013 , nous, présent-e-s à l’Assemblée Générale bimensuelle du mouvement, à laquelle participent toutes les composantes de l’opposition, face aux porteurs du projet, réaffirmons collectivement, avec tou-te-s nos camarades, la légitimité intacte de notre lutte.

Certain-e-s d’entre nous habitent ici, nous y construisons nos vies, cultivons les terres menacées. Notre résistance collective s’organise plus largement que jamais contre le saccage programmé. Nous l’avons montré le 5 octobre, en ensemençant 24 hectares de terres, et en plantant des haies. Ceci malgré les menaces préfectorales, et la poursuite de la répression.

Nous refusons l’expulsion tant des habitant-e-s que des espèces menacées et le début de tous travaux.

Nous savons qu’en cas d’attaque, nous ne serons pas seul-e-s, que tous les comités de soutien, que des milliers de personnes reviendront à Notre Dame des Landes, qu’elles sont prêtes à occuper des centres de décision politique, des agences et chantiers de multinationales, partout.

Mais déjà, nous les appelons à des actions décentralisées le 16 octobre, dans la semaine du 17 au 23 novembre (dates anniversaires des opérations César et de sa riposte), ainsi que le 8 décembre, journée mondiale contre les grands travaux inutiles imposés, occasion de réaffirmer que notre lutte n’est pas seulement locale mais globale et solidaire.

Notre Dame des Landes : Plus déterminé-e-s que jamais !



Source : Zad.nadir.org.

Illustration : Les alternatifs du Tarn.

Consulter par ailleurs : Dossier Notre Dame des Landes.

Et pour mémoire : Le récit du premier jour d’intervention, le 16 octobre.

15 octobre 2019
Dans l’Indre, il pleut mais la sécheresse demeure
Reportage
15 octobre 2019
L’étrange victoire d’Extinction Rebellion
Édito
16 octobre 2019
Une serre tropicale géante en projet dans le nord de la France
Info