Ondes, science et manigances

Durée de lecture : 1 minute

26 février 2014 / Marie Astier (Reporterre)




- Vu par Marie Astier

L’histoire commence dans un village Alsacien, où un collectif de citoyens s’opposent à l’installation d’une antenne de téléphonie mobile. Mais le maire s’obstine : selon lui, les ondes électromagnétiques ne sont pas dangereuses pour la santé, même l’Organisation mondiale de la santé le dit !

Face à lui, le docteur du village rassemble des études scientifiques qui affirment le contraire... Une bisbille locale qui a donné envie aux auteurs de ce documentaire d’enquêter sur ces ondes : pourquoi la science est-elle aussi contradictoire sur le sujet ?

Peu à peu, ils découvrent que derrière la controverse scientifique, il y a les lobbys, qui utilisent une technique déjà éprouvée par les industriels du tabac : celle de la « défense de produit ». Des chercheurs reconnus (certains travaillent même pour l’Organisation mondiale de la santé) sont payés par des industriels les télécommunications afin de nous faire douter de la nocivité des ondes électromagnétiques. Résultat, pour l’instant peu de pays ont pris des mesures pour protéger leur population des ondes électromagnétiques.

Cette enquête fouillée a été menée de façon totalement indépendante.


- Ondes, sciences et manigances, de Jean Hêches et Nancy de Meritens, 1h32, 2014. Le documentaire est en tournée dans toute la France (dates de projection). Le DVD est également vendu sur internet au prix de 20 euros.





Source : Reporterre.

Lire aussi : Comment les lobbies nous font croire qu’il n’y a pas de problème avec les ondes électromagnétiques.


Pour une information libre sur l’écologie, soutenez Reporterre :

30 septembre 2020
En Angleterre, des cabanes perchées contre une voie ferrée
Info
8 septembre 2020
Les fausses promesses de la voiture électrique — l’enquête de Reporterre
Enquête
22 septembre 2020
La betterave, cheval de Troie des néonicotinoïdes
Reportage




Du même auteur       Marie Astier (Reporterre)