Philippe Martin refuse de signer la mutation des sept permis de pétrole de schiste en Ile-de-France

Durée de lecture : 1 minute

28 novembre 2013 / Hervé Kempf (Reporterre)




Le ministre de l’Ecologie, Philippe Martin, a indiqué tôt ce matin jeudi 28 novembre à Reporterre qu’il avait décidé « de refuser de signer la mutation à Hess Oil des sept permis d’Ile-de-France ». Cette décision est détaillée dans un entretien avec le journal Le Parisien paraissant ce jour.

Début novembre, le ministre laissait entendre qu’il était obligé par la justice d’accorder des demandes d’explorer le pétrole de schiste en Seine-et-Marne. Les documents qu’avait alors publié Reporterre montraient qu’il n’en était rien. Des membres de son cabinet recevaient ensuite des opposants à cette exploration, dont le député Jacques Krabal ; ils leur avaient indiqué que ces arguments seraient « examinés sans délai ». Parole tenue, donc.





Source : Hervé Kempf pour Reporterre.

Photo : Liberation.


Pour une information libre sur l’écologie, soutenez Reporterre :

24 novembre 2020
La Turquie, nouvelle destination des déchets plastiques européens
Reportage
28 octobre 2020
Dans le Gard, la délicate cohabitation avec un géant des pesticides
Reportage
22 septembre 2020
La betterave, cheval de Troie des néonicotinoïdes
Reportage




Du même auteur       Hervé Kempf (Reporterre)