Faire un don
39828 € récoltés
OBJECTIF : 80 000 €
50 %
Pour une presse libre comme l'air ! Soutenir reporterre

Radio Bambou : Les pollinisateurs, ces cupidons des fleurs

Durée de lecture : 2 minutes

20 juillet 2019 / Mathilde Bouquerel (Reporterre)

« Radio Bambou » est le magazine radio de Reporterre, pour expliquer l’écologie aux enfants entre 8 et 12 ans. Cette quinzaine, Bambou a aidé une fleur à trouver l’amour grâce à la pollinisation.

Salut les humains. Je m’appelle Bambou. Je suis un panda roux et vis au Jardin des plantes, à Paris. Je suis très curieux. Alors dès que mes gardiens tournent le dos, je vais me balader. Je rencontre plein de gens et leur pose des questions sur ce qui me passionne : l’écologie. J’enregistre avec un micro que j’ai emprunté à un humain et l’envoie à Reporterre et à Fréquence Paris plurielle. Prêts ? On y va.


L’amour est vraiment dans le pré

C’est difficile de trouver l’amour. D’abord, parce qu’il faut rencontrer la bonne personne, qui soit à la fois drôle, intelligente, belle. Ensuite, parce qu’il faut lui plaire en retour… Regardez, moi, par exemple : quand j’ai rencontré Stella l’année dernière, ça a été le coup de foudre ! J’ai tout de suite su que c’était mon âme-sœur. Et pourtant, quand je lui ai déclaré ma flamme, elle s’est envolée en roucoulant d’un air outré pour aller retrouver ses amis pigeon. J’ai eu le cœur brisé. Mais, si c’est dur pour les pandas roux ou les humains, ça l’est encore plus pour des êtres vivants qui ne peuvent pas se déplacer et donc faire des rencontres comme… les plantes. Heureusement, pour trouver l’amour elles peuvent compter sur l’aide de ceux qu’on appelle les insectes pollinisateurs. Ce sont des petites bestioles comme les abeilles, les papillons ou encore certaines mouches qui vont de fleur en fleur pour manger leur nectar et qui transportent donc leur pollen. Il y a même une émission de florovision (l’équivalent de la télévision dans le monde des plantes) qui raconte comment ça se passe. Ça s’appelle « L’amour est vraiment dans le pré » et pour leur dernière émission, j’ai remplacé le présentateur. Vous voulez entendre la suite ? C’est par ici :



  • Nous, on se retrouve dans quinze jours, et d’ici là, on peut aussi être en contact sur Facebook.



Lire aussi : tous les épisodes de Radio Bambou

Source : Mathilde Bouquerel pour Reporterre

Photo :
. chapô : Pixnio

En partenariat avec Fréquence Paris Plurielle



Documents disponibles

  Sans titre
DOSSIER    Abeilles Radio Bambou

12 décembre 2019
À la COP25, « on se parle beaucoup mais on avance peu »
Reportage
11 décembre 2019
Manifestation des cheminots : « La grève ne prend pas en otage, elle nous libère ! »
Reportage
12 décembre 2019
La bataille pour les retraites est une bataille écologique
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Abeilles Radio Bambou





Du même auteur       Mathilde Bouquerel (Reporterre)