VIDÉO - Les électrohypersensibles préparent une action en justice contre Linky

Durée de lecture : 1 minute

26 mai 2017 / Sérine Lortat-Jacob (Reporterre)

La société Enedis prévoit l’installation de 35 millions de « compteurs communicants » Linky d’ici à 2021. Les électrohypersensibles souffrent de ce déploiement et préparent une action en justice pour l’empêcher.

Maux de têtes, douleurs articulaires, vertiges ou dépression… Plusieurs électrosensibles disent avoir vu apparaître ces symptômes après le déploiement des « compteurs communicants » Linky par Enedis (ex-ERDF, l’entreprise chargée du réseau électrique en France). Soutenus par Marc Cendrier, fondateur de l’association Robin des toits, une équipe d’avocats et des médecins, ils ont annoncé à Paris, le 16 mai, la préparation d’une riposte juridique. L’objectif est de rassembler un maximum d’électrohypersensibles et de personnes qui ne le sont pas mais qui souhaitent préserver leur santé pour lancer une action collective à l’automne 2017, et suspendre le remplacement des compteurs.

Reporterre était là.

Voir la vidéo


Puisque vous êtes ici…

… nous avons une faveur à vous demander. La crise écologique ne bénéficie pas d’une couverture médiatique à la hauteur de son ampleur, de sa gravité, et de son urgence. Reporterre s’est donné pour mission d’informer et d’alerter sur cet enjeu qui conditionne, selon nous, tous les autres enjeux au XXIe siècle. Pour cela, le journal produit chaque jour, grâce à une équipe de journalistes professionnels, des articles, des reportages et des enquêtes en lien avec la crise environnementale et sociale. Contrairement à de nombreux médias, Reporterre est totalement indépendant : géré par une association à but non lucratif, le journal n’a ni propriétaire ni actionnaire. Personne ne nous dicte ce que nous devons publier, et nous sommes insensibles aux pressions. Reporterre ne diffuse aucune publicité ; ainsi, nous n’avons pas à plaire à des annonceurs et nous n’incitons pas nos lecteurs à la surconsommation. Cela nous permet d’être totalement libres de nos choix éditoriaux. Tous les articles du journal sont en libre accès, car nous considérons que l’information doit être accessible à tous, sans condition de ressources. Tout cela, nous le faisons car nous pensons qu’une information fiable et transparente sur la crise environnementale et sociale est une partie de la solution.

Vous comprenez donc sans doute pourquoi nous sollicitons votre soutien. Il n’y a jamais eu autant de monde à lire Reporterre, et de plus en plus de lecteurs soutiennent le journal, mais nos revenus ne sont toutefois pas assurés. Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement, la vie du journal sera pérennisée. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Merci.

Soutenir Reporterre

Lire aussi : Face aux méthodes brutales pour imposer le compteur Linky, la résistance grandit

Source : Sérine Lortat-Jacob pour Reporterre

THEMATIQUE    Énergie
19 septembre 2019
Week-end féministe à Bure : « Le nucléaire est un monstre du patriarcat »
Entretien
27 août 2019
Au Camp Climat, plus de militants et plus déterminés
Reportage
21 septembre 2019
Avec le sommet de l’ONU sur le climat, Antonio Guterres veut secouer les États
Info


Sur les mêmes thèmes       Énergie





Du même auteur       Sérine Lortat-Jacob (Reporterre)