VIDÉO - Les électrohypersensibles préparent une action en justice contre Linky

Durée de lecture : 1 minute

26 mai 2017 / Sérine Lortat-Jacob (Reporterre)

La société Enedis prévoit l’installation de 35 millions de « compteurs communicants » Linky d’ici à 2021. Les électrohypersensibles souffrent de ce déploiement et préparent une action en justice pour l’empêcher.

Maux de têtes, douleurs articulaires, vertiges ou dépression… Plusieurs électrosensibles disent avoir vu apparaître ces symptômes après le déploiement des « compteurs communicants » Linky par Enedis (ex-ERDF, l’entreprise chargée du réseau électrique en France). Soutenus par Marc Cendrier, fondateur de l’association Robin des toits, une équipe d’avocats et des médecins, ils ont annoncé à Paris, le 16 mai, la préparation d’une riposte juridique. L’objectif est de rassembler un maximum d’électrohypersensibles et de personnes qui ne le sont pas mais qui souhaitent préserver leur santé pour lancer une action collective à l’automne 2017, et suspendre le remplacement des compteurs.

Reporterre était là.

Voir la vidéo


Puisque vous êtes ici…

… nous avons une petite faveur à vous demander. Dans une période où les questions environnementales sont sous-représentées dans les médias malgré leur importance, Reporterre contribue à faire émerger ces sujets auprès du grand public. Le journal, sans propriétaire ni actionnaire, est géré par une association à but non lucratif. Nous sommes ainsi totalement indépendants. Personne ne dicte notre opinion. Cela nous permet de couvrir des évènements et thèmes délaissés par les autres médias, de donner une voix à ceux qui ne sont pas audibles, et de questionner les puissants en les mettant face à leurs responsabilités.

Il n’y a jamais eu autant de monde à lire Reporterre, mais nos revenus ne sont pourtant pas assurés. Contrairement à une majorité de médias, nous n’affichons aucune publicité, et nous laissons tous nos articles en libre accès. Vous comprenez sans doute pourquoi nous avons besoin de demander votre aide. Reporterre emploie une équipe de journalistes professionnels, qui produit quotidiennement des informations, enquêtes et reportages. Nous le faisons car nous pensons que notre vision, celle de la préservation de l’environnement comme sujet majeur de société, compte — cette vision est peut-être aussi la vôtre.

Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement, la vie du journal sera pérennisée. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Merci.

Soutenir Reporterre

Lire aussi : Face aux méthodes brutales pour imposer le compteur Linky, la résistance grandit

Source : Sérine Lortat-Jacob pour Reporterre

THEMATIQUE    Énergie
8 juillet 2019
Un grand merci, ami(e)s lectrices et lecteurs ! Reporterre va bien
Édito
17 juillet 2019
Trois raisons de refuser le Ceta
Tribune
17 juillet 2019
La ratification du Ceta divise les députés, même dans la majorité
Info


Sur les mêmes thèmes       Énergie





Du même auteur       Sérine Lortat-Jacob (Reporterre)