Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info
Photographe dans les Vosges ©Mathieu Génon/Reporterre

Parce qu’informer sur le péril écologique est une priorité.

Reporterre publie quotidiennement,
en accès libre et sans publicité.
Le journal ne vit que des dons de lecteurs comme vous.

1 donateurs soutiennent Reporterre

Objectif de 12 000 donateurs avant le 3 janvier 2022

Soutenir Reporterre

En bref — Eau, rivières, océans

12 associations demandent un moratoire sur les forages en mer

Mercredi 22 février, les représentants de 12 organisations de la société civile publient une lettre ouverte à Ségolène Royal, lui demandant de geler définitivement l’exploitation des combustibles fossiles dans les eaux territoriales françaises.

Ce collectif d’ONG regroupe notamment Bizi !, Nation Ocean, ou encore 350.org. Il avait organisé il y a un an une forte mobilisation à Pau, contre un sommet sur l’exploitation des hydrocarbures fossiles en haute-mer. Les associations rappellent qu’à cette occasion, la ministre de l’Environnement avait annoncé un moratoire sur les forages en mer Méditerranée, avec la volonté de l’étendre à l’ensemble des eaux territoriales françaises.

Ces organisations demandent désormais à la ministre de “passer à l’étape suivante” en commençant par geler les permis de la façade Atlantique.

“Au-delà de l’effet catastrophique que pourrait avoir une marée noire sur les écosystèmes des différentes zones convoitées par les pétroliers, nous sommes certains que l’exploitation de ces gisements accentuerait lourdement le réchauffement climatique”, explique Olivier Dubuquoy de Nation Océan.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende