2017, année record pour les dégâts liés aux intempéries climatiques

Durée de lecture : 1 minute

5 décembre 2018

À l’occasion de la COP24, Germanwatch a publié, mardi 4 décembre, son indice mondial des risques climatiques (Climate Risk Index). Ce rapport annuel montre les coûts, pour chaque pays, des conditions climatiques dites extrêmes.

Selon l’indice, la France occupe le 18e rang des pays les plus vulnérables aux intempéries extrêmes avec une moyenne de 1.121 décès par an, sur une période de 20 ans, de 1998 à 2017.

Les effets liés aux intempéries en 2017 ont été les plus importants jamais enregistrés. En effet, au total, en 2017, 11.500 personnes sont mortes à la suite de phénomènes météorologiques extrêmes et les dommages économiques se sont élevés à environ 375 milliards de dollars.

Au cours des 20 dernières années, plus de 525.000 personnes ont été tuées par plus de 11.500 événements météorologiques extrêmes. L’intensité accrue des tempêtes fait des ravages, en particulier dans les pays les plus pauvres du globe. Sur la période 1998 à 2017, le Porto Rico, le Honduras et le Myanmar ont été les plus touchés alors que le Porto Rico, le Sri Lanka et la Dominique ont été les plus durement touchés l’année dernière.

La vulnérabilité des pays les plus pauvres devient visible via une lecture sur le long terme de l’indice : huit des dix pays les plus touchés entre 1998 et 2017 sont des pays en voie de développement ayant un revenu moyen par habitant faible. Mais les économies industrialisées et émergentes doivent également agir davantage pour faire face aux conséquences climatiques dont elles souffrent de plus en plus.




22 février 2020
Le gouvernement veut libérer dans l’environnement les déchets à très faible radioactivité
Lire sur reporterre.net
21 février 2020
Mille scientifiques l’affirment : « Face à la crise écologique, la rébellion est nécessaire »
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
Fin d’un permis de recherches d’hydrocarbures : le gouvernement accusé de double jeu
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
Le jaguar, l’éléphant d’Asie et le requin océanique seront mieux protégés
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
Contre l’extension de l’aéroport de Roissy, 15 associations déposent un recours
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
L214 dévoile une nouvelle vidéo choc, tournée dans un abattoir de veaux
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
La limitation d’Airbnb devient un enjeu des municipales à Paris
Lire sur reporterre.net
19 février 2020
L’épidémie de coronavirus fait baisser les émissions de CO2 de la Chine de 25 %
Lire sur reporterre.net
19 février 2020
Pollution radioactive de la Loire : une plainte déposée contre EDF et contre X
Lire sur reporterre.net
19 février 2020
Un kit pédagogique sur les poissons « oublie » le problème de la surpêche
Lire sur reporterre.net
19 février 2020
Élisabeth Borne stigmatise « le développement anarchique » des éoliennes
Lire sur reporterre.net
18 février 2020
Les fongicides dans l’eau potable aggraveraient la maladie d’Alzheimer, selon des chercheurs du CNRS
Lire sur reporterre.net
18 février 2020
Le gouvernement veut que la chasse commence deux mois plus tôt
Lire sur reporterre.net
18 février 2020
De nombreux pesticides ont été mesurés dans l’air
Lire sur reporterre.net
18 février 2020
Pour protéger le climat et la biodiversité, une autre politique forestière est nécessaire, assure un rapport
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Climat : de COP en COP

THEMATIQUE    Climat
21 février 2020
Qu’est-ce que l’écologie du XXIe siècle ?
1 minute, 1 question
21 février 2020
Coronavirus : « Ne stigmatisons pas les chauves-souris »
Info
21 février 2020
Les alliances discutables d’Europe Écologie-Les Verts aux municipales
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Climat : de COP en COP



Sur les mêmes thèmes       Climat