Nestlé pourrait supprimer plus de 100 emplois à Vittel

Durée de lecture : 2 minutes

3 juillet 2019

La direction de Nestlé Waters Vosges a dévoilé jeudi 20 juin une nouvelle stratégie dans laquelle il est notamment prévu des aménagements de fin de carrière sur le fondement du volontariat. Les syndicats parlent, eux, d’une suppression de 111,4 postes en équivalent temps plein (ETP).

L’entreprise a ainsi évoqué « une nouvelle organisation reposant sur des perspectives d’évolution de carrière et de formation » et « des aménagements de fin de carrière sur la base du volontariat uniquement qui seront proposés aux salariés qui souhaiteraient quitter l’entreprise d’ici 2022 », concluant que « 120 salariés au maximum pourraient être éligibles à ces mesures ».

Interrogé par Vosges Matin, Stéphane Cachet, secrétaire adjoint CGT du comité d’entreprise (CE), a estimé à 111,4 postes en équivalent temps plein (ETP) le nombre de suppressions : « Les secteurs des agents de maîtrise et de maintenance seront notamment impactés. La charge de travail va retomber sur ceux qui restent. » La direction n’a pas confirmé ces chiffres.

Le collectif Eau 88, qui se bat contre l’accaparement des eaux de Vittel par la multinationale, a vivement réagi dans une lettre ouverte adressée au préfet. « Depuis maintenant plus de trois ans, nous dénonçons le chantage économique et le chantage à l’emploi exercés par Nestlé Waters pour qu’on ne touche pas aux volumes embouteillés », ont-elles écrit. La nappe profonde de Vittel, surexploitée, est en déficit chronique depuis plusieurs années ; les acteurs locaux ont réfléchi à des solutions pour y remédier, mais en écartant Nestlé des mesures de restriction, notamment au nom de la préservation des 900 emplois générés à Vittel et Contrexéville.

« Nous l’avions prédit, on ne nous a pas écoutés, car il fallait avant tout satisfaire les exigences de la multinationale, a regretté le collectif Eau 88. On perd donc les emplois, et Nestlé va continuer à exploiter cette ressource à protéger impérativement. »



Lire aussi : À Vittel, Nestlé contrôle l’eau, la politique et les esprits


18 septembre 2019
Feux de forêt : Human Rights Watch accuse le gouvernement brésilien de laisser faire les « réseaux criminels »
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
Une étude montre la perte vertigineuse des glaciers andins
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
48 heures de garde à vue pour avoir fabriqué un homard géant
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Les vifs incendies en Indonésie enfument la Malaisie et tuent les éléphants
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Bercy veut supprimer 1.700 postes au ministère de l’Écologie en 2020
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Mobilisation contre le projet de blanchisserie nucléaire de Joinville
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2019
À Lyon, les « décrocheurs » de portraits de Macron ont été relaxés
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Mort de Steve : « Les mesures prises par le commissaire divisionnaire ont manqué de discernement »
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Deux écologistes assassinés au Honduras
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
La loi énergie - climat définitivement adoptée, des ONG déçues
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
À Besançon, mobilisation pour soutenir deux journalistes injustement accusés
Lire sur reporterre.net
11 septembre 2019
Pont sur la Loire : déboisement en cours, des opposants face aux machines
Lire sur reporterre.net
11 septembre 2019
De nombreux soutiens au procès parisien des « décrocheurs » de portrait de Macron
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
Le Val-de-Marne, premier département à prendre un arrêté antipesticides
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
Des écoféministes décrochent un portrait de Macron
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Eau, mers et océans

27 juillet 2019
Quand une coopérative ouvrière relance la culture locale du tilleul
Alternative
18 septembre 2019
Les travailleurs sous-traitants du nucléaire en grève car « la sécurité se dégrade »
Entretien
25 juillet 2019
Éradiquer les punaises de lit, une véritable guerre des nerfs
Enquête


Dans les mêmes dossiers       Eau, mers et océans