Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Eau, rivières, océans

Bataille pour préserver des plages libres

Dans un communiqué daté du jeudi 11 mai, l’association France Nature Environnement (FNE) s’alarme des attaques des « professionnels plagistes » contre le décret plage. Le texte prévoie actuellement que « un minimum de 80 % de la longueur du rivage, par plage, et de 80 % de la surface de la plage, dans les limites communales, doit rester libre de tout équipement et installation afin que chacun puisse en profiter librement », explique le communiqué., qui regrette que « chaque année, les concessionnaires de plages réclament à l’Etat encore plus de souplesse, brandissant la perte de centaines d’emplois. »

Afin de défendre ce décret, FNE rappelle que « depuis plusieurs années nos plages disparaissent sous les assauts conjugués de l’océan, de la montée du niveau de la mer, et des structures en dur trop rarement démontées comme l’exige le décret à la fin de la saison, qui freinent ou bloquent la reconstruction indispensable de nos plages. » L’association plaide pour des politiques d’aménagement permettant la préservation des plages et de la biodiversité qui les habitent.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende