Ce soir à la télé : Enquête sur le tunnel Lyon-Turin

Durée de lecture : 1 minute

4 novembre 2015

Deux fois plus cher que le tunnel sous la Manche, ce devrait être le plus grand chantier d’Europe. Un gigantesque tunnel de 57 kilomètres creusé sous la montagne pour traverser les Alpes, en TGV, entre la France et l’Italie. Le coût du total projet est faramineux : entre 26 et 30 milliards d’euros. Mais en ces temps de crise, on ne sait toujours pas où trouver les financements. Pourtant le chantier a déjà commencé. Ses promoteurs vantent un gain de temps de 3 heures sur la ligne de train Paris-Milan et le désengorgement des tunnels et des vallées alpines aujourd’hui asphyxiés par les camions.

Alors qu’en Italie le sujet déchaîne les passions et a provoqué de violents affrontements, en France, il a longtemps fait l’unanimité. Mais aujourd’hui il est de plus en plus remis en question. L’intérêt public d’un tel ouvrage est-il incontestable ? Les promesses de ce méga tunnel sont-elles fiables ? Qui va payer l’addition ? L’enquête de « PIÈCES À CONVICTION » met en lumière l’intense lobbying des géants du BTP et de certains élus locaux. Au mépris parfois des règles et de la loi. Le projet de tunnel Lyon Turin va-t-il nous mener droit dans le mur ?


Lyon - Turin : enquête sur un tunnel à 26 milliards, une enquête de 52 minutes réalisée par Ghislaine Buffard, une production CAT & Cie et TAC Presse avec la participation de France Télévisions. Diffusé mercredi 4 novembre 2015 à 23 h 15 dans l’émission Pièces à conviction.

Source : Pièces à conviction



Lire aussi : L’écrivain Erri De Luca : « La construction du Lyon Turin doit être bloquée, sabotée »
DOSSIER    Grands Projets inutiles

17 décembre 2019
Réparer pour ne plus surconsommer, le boom des Repair Cafés
Alternative
17 janvier 2020
Une mère sioux et sa fille racontent une vie de combat aux États-Unis
Entretien
18 janvier 2020
La révolte à l’ère du numérique : nouvelle efficacité, nouvelles faiblesses
À découvrir


Dans les mêmes dossiers       Grands Projets inutiles