Comment concilier poker et protection des récifs coralliens ?

Durée de lecture : 1 minute

15 janvier 2018 / Guillaume Tard

Guillaume Tard est cofondateur et président de Green Poker à l’IPAG Business School. Cette association organise des tournois dont une partie des recettes est reversée à l’ONG Gili Eco Trust, qui restaure des récifs coralliens en Indonésie.



Lire aussi : De plus en plus de tortues femelles au nord de la Grande Barrière de corail


Documents disponibles

  Sans titre
DOSSIER    Eau, mers et océans

8 janvier 2020
En Australie, « même des forêts tempérées partent en fumée »
Entretien
23 janvier 2020
La réforme des retraites ignore la dette écologique laissée aux générations futures
Tribune
24 janvier 2020
Des habitants d’un village du Nord se dressent contre un pylone de téléphone
Enquête


Dans les mêmes dossiers       Eau, mers et océans