Dans 50 ans, un tiers de l’humanité pourrait vivre dans des endroits aussi chauds que le Sahara

Durée de lecture : 3 minutes

5 mai 2020



D’ici 2070, et si rien n’est fait pour enrayer le dérèglement climatique, un tiers de l’humanité pourrait vivre dans des endroits aussi chauds que le Sahara. C’est ce que conclut une étude publiée lundi 4 mai dans la revue américaine Proceedings of the National Academy of Sciences. Selon l’équipe de chercheurs, en seulement cinquante ans, 3,5 milliards de personnes pourraient être contraintes de vivre dans des conditions climatiques à la limite de l’habitabilité.

À l’instar d’autres espèces, les êtres humains évoluent dans une « niche climatique », c’est-à-dire au sein d’endroits où la température et les précipitations leurs permettent de s’épanouir. Dans cette étude, l’équipe de chercheurs démontre que les populations humaines se concentrent, dans leur grande majorité, au sein de bandes climatiques tempérées, où la température annuelle moyenne oscille entre 11 et 15 °C. Une minorité vit dans des régions équatoriales ou tropicales, où elle peut atteindre 25 °C. Cette répartition climatique de l’espèce humaine est restée stable pendant les 6.000 dernières années.

Le dérèglement climatique pourrait bouleverser brutalement cette situation, et pousser une grande partie de l’espèce humaine hors de cette « niche climatique ». Si les émissions de gaz à effet de serre continuent d’augmenter, et en l’absence de migration, jusqu’à 3,5 milliards de personnes pourraient vivre dans des endroits où la température moyenne serait supérieure à 29 °C, soit l’équivalent du Sahara. Pour le moment, seulement 0,8 % de la surface de la planète est exposée à de telles températures. En 2070, selon les chercheurs, ce chiffre pourrait s’élever à 19 %.

Les pays les plus menacés font également partie des plus pauvres au monde

Les pays les plus menacés font également partie des plus pauvres au monde, selon l’équipe de chercheurs. L’Inde, le Nigéria, le Pakistan, l’Indonésie et le Soudan, où la température annuelle moyenne est déjà élevée, pourraient être particulièrement affectés. En Guyane française, 240.000 personnes pourraient également subir ces températures extrêmes. Les populations vivant au sein de régions tempérées ne seront pas épargnées par ces changements rapides : d’ici 2070, la température annuelle moyenne pourrait y atteindre 20 °C, soit l’équivalent de l’Afrique du Nord aujourd’hui.

Les conséquences dramatiques de ces changements de températures pourraient cependant être réduites si le réchauffement climatique parvenait à être contenu à 2 °C au-dessus des niveaux préindustriels. Le nombre de personnes affectées par ces bouleversements passerait alors de 3,5 à 1,5 milliards, selon les chercheurs.






23 février 2021
Incendie de Rouen : Lubrizol tente d’éviter son procès
Lire sur reporterre.net
23 février 2021
La nouvelle piscine d’entreposage des combustibles usés d’EDF coûtera 1,25 milliard d’euros
Lire sur reporterre.net
23 février 2021
La Zad de Gonesse expulsée
Lire sur reporterre.net
22 février 2021
Israël souillé par une marée noire de grande ampleur
Lire sur reporterre.net
22 février 2021
Origine du Covid : les experts de l’OMS recommandent d’enquêter sur les visons et animaux à fourrure
Lire sur reporterre.net
20 février 2021
Les militants anti-Cigéo enfin libres de vivre normalement
Lire sur reporterre.net
19 février 2021
Le tribunal ordonne l’expulsion de la Zad de Gonesse
Lire sur reporterre.net
19 février 2021
Plan cancer : la santé environnementale marginalisée
Lire sur reporterre.net
18 février 2021
Selon l’OMS, les élevages de visons en Europe représentent un « risque élevé » de propagation du Covid-19
Lire sur reporterre.net
icon-bullhorn*****Sur le vif 18 février 2021
Des résultats positifs en trompe-l’œil pour EDF
Lire sur reporterre.net
18 février 2021
Au Groenland, les débats autour d’une mine d’uranium font tomber le gouvernement
Lire sur reporterre.net
18 février 2021
Un recours déposé contre les travaux d’extension du Grand Port maritime de Nantes-Saint-Nazaire
Lire sur reporterre.net
18 février 2021
À Bagnolet, la bergerie craint encore pour son avenir
Lire sur reporterre.net
17 février 2021
FNE saisit la justice pour forcer le gouvernement à protéger les dauphins victimes de la pêche
Lire sur reporterre.net
17 février 2021
Projet de loi Climat : l’examen à l’Assemblée nationale en passe d’être bâclé
Lire sur reporterre.net


24 février 2021
À Gonesse, la Zad expulsée mais la lutte renforcée
Info
24 février 2021
Menus sans viande à Lyon : les contre-vérités des politiques
Info
17 février 2021
Nouvelle-Calédonie : en mer de Corail, une biodiversité mal protégée
Info