Dans 50 ans, un tiers de l’humanité pourrait vivre dans des endroits aussi chauds que le Sahara

Durée de lecture : 3 minutes

5 mai 2020



D’ici 2070, et si rien n’est fait pour enrayer le dérèglement climatique, un tiers de l’humanité pourrait vivre dans des endroits aussi chauds que le Sahara. C’est ce que conclut une étude publiée lundi 4 mai dans la revue américaine Proceedings of the National Academy of Sciences. Selon l’équipe de chercheurs, en seulement cinquante ans, 3,5 milliards de personnes pourraient être contraintes de vivre dans des conditions climatiques à la limite de l’habitabilité.

À l’instar d’autres espèces, les êtres humains évoluent dans une « niche climatique », c’est-à-dire au sein d’endroits où la température et les précipitations leurs permettent de s’épanouir. Dans cette étude, l’équipe de chercheurs démontre que les populations humaines se concentrent, dans leur grande majorité, au sein de bandes climatiques tempérées, où la température annuelle moyenne oscille entre 11 et 15 °C. Une minorité vit dans des régions équatoriales ou tropicales, où elle peut atteindre 25 °C. Cette répartition climatique de l’espèce humaine est restée stable pendant les 6.000 dernières années.

Le dérèglement climatique pourrait bouleverser brutalement cette situation, et pousser une grande partie de l’espèce humaine hors de cette « niche climatique ». Si les émissions de gaz à effet de serre continuent d’augmenter, et en l’absence de migration, jusqu’à 3,5 milliards de personnes pourraient vivre dans des endroits où la température moyenne serait supérieure à 29 °C, soit l’équivalent du Sahara. Pour le moment, seulement 0,8 % de la surface de la planète est exposée à de telles températures. En 2070, selon les chercheurs, ce chiffre pourrait s’élever à 19 %.

Les pays les plus menacés font également partie des plus pauvres au monde

Les pays les plus menacés font également partie des plus pauvres au monde, selon l’équipe de chercheurs. L’Inde, le Nigéria, le Pakistan, l’Indonésie et le Soudan, où la température annuelle moyenne est déjà élevée, pourraient être particulièrement affectés. En Guyane française, 240.000 personnes pourraient également subir ces températures extrêmes. Les populations vivant au sein de régions tempérées ne seront pas épargnées par ces changements rapides : d’ici 2070, la température annuelle moyenne pourrait y atteindre 20 °C, soit l’équivalent de l’Afrique du Nord aujourd’hui.

Les conséquences dramatiques de ces changements de températures pourraient cependant être réduites si le réchauffement climatique parvenait à être contenu à 2 °C au-dessus des niveaux préindustriels. Le nombre de personnes affectées par ces bouleversements passerait alors de 3,5 à 1,5 milliards, selon les chercheurs.






22 septembre 2020
À Toulouse, sept personnes en prison pour des tags
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
La glace de mer arctique a atteint son point le plus bas jamais observé
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Présidentielles : pas de candidat chez les Verts avant 2021
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Casino mis en demeure de ne plus vendre de bœuf issu de la déforestation
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Les 1 % les plus riches sont les premiers responsables du changement climatique
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
À Gonesse, une fête pour lutter contre trois projets inutiles
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Une partie de la forêt de Compiègne « privatisée » pour la chasse à courre
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Zone à faible émission : sept villes sommées de limiter la circultation des véhicules polluants
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Nos portables pourraient accentuer la mortalité des insectes, selon une étude
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Nouveau report pour le Congrès mondial de la nature
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
À Port-la-Nouvelle, les travaux du port géant se poursuivent malgré l’opposition
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un paysan accusé de violences : il a lancé une bouse de vache lors d’une action
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
En Bulgarie, un écologiste est en grève de la faim depuis 40 jours
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un recours contre le projet du gouvernement d’offrir des sites « clé en main » aux industriels
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Foodwatch dénonce les emballages alimentaires à moitié vides
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Climat
22 septembre 2020
À Dijon, une zad pour préserver un îlot de nature en ville
Reportage
22 septembre 2020
La betterave, cheval de Troie des néonicotinoïdes
Reportage
21 septembre 2020
Exclusif - La carte des emprises de l’Andra pour imposer l’enfouissement des déchets nucléaires
Enquête


Sur les mêmes thèmes       Climat