Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Déchets nucléaires

De nouvelles analyses confirment une pollution radioactive à La Hague

L’Association pour le contrôle de la radioactivité dans l’Ouest (Acro) a découvert la présence de strontium 90 et de plutonium - deux éléments radiotoxiques - à des niveaux significatifs autour du ruisseau des Landes à la Hague : jusqu’à 212 becquerels par kilogramme (Bq/kg) de matière sèche pour le strontium et jusqu’à 492 Bq/kg de matière sèche pour les plutoniums 239 et 240, indique l’association dans un communiqué diffusé jeudi 2 mars. Les analyses ont été réalisées par un laboratoire d’analyse suisse accrédité, précise l’Acro.

« Rappelons que la concentration la plus élevée répertoriée en France pour ces isotopes du plutonium, est de 1,4 Bq/kg sec. Le niveau trouvé actuellement au ru des Landes est 350 fois plus élevé, souligne l’association. De même, en ce qui concerne le strontium-90, les niveaux mesurés ici se situent donc jusqu’à plus de 200 fois cette valeur moyenne. » L’Acro a transmis ces derniers résultats à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) et à la Commission locale d’information (Cli).

Dans le cadre de son Observatoire citoyen de la radioactivité dans l’environnement, l’Acro avait révélé, en octobre 2016, la présence d’une pollution radioactive liée à la présence d’américium-241 au nord-ouest du site Areva de La Hague, non loin de la source du ruisseau des Landes. De nouvelles investigations de l’association ont mis en évidence des niveaux de contamination encore plus importants en certains endroits avec la présence de césium-137, de cobalt-60 et d’iode-129.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende