Journal indépendant, sans publicité, sans actionnaire, en accès libre, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info Logo Reporterre
Fermer

Nucléaire

Areva reconnaît une pollution près de son usine de la Hague

Areva va « ramasser » des terres polluées à l’américium 241, un élément très radioactif, près de son usine de Beaumont-Hague (Manche), a indiqué jeudi 26 janvier son directeur adjoint René Charbonnier après l’étude d’une association révélant cette pollution. Le responsable s’exprimait lors d’une commission locale d’information (CLI) réunissant industriels, syndicats, Autorité de sûreté nucléaire (ASN), élus locaux et associations écologistes.

Cette décision fait suite à une étude de l’Association pour le contrôle de la radioactivité dans l’Ouest (ACRO), un laboratoire indépendant des industriels, qui avait révélé en octobre des niveaux d’américium jugés depuis « anormalement élevés » par l’ASN. Il faut 432 ans pour que la radioactivité de l’américium 241 diminue de moitié.

L’ACRO, qui a refait des prélèvements depuis la publication de son étude, a fait état ce jeudi d’une pollution allant « jusqu’à 200 Becquerels par kilo (Bq/kg) sec » (non humide), soit selon elle « plus de 650 fois » les valeurs trouvées par Areva avant l’étude, dans cette zone de marécages traversée par un ruisseau baptisé Les Landes. Selon l’association, une telle présence d’Américium « laisse supposer qu’il y a du plutonium. On peut s’attendre à trouver jusqu’à 300 Bq/kg sec de plutonium », a affirmé Antoine Bertollin, de l’ACRO, devant la CLI.

-  Source : 20 Minutes

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende