Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Présidentielle

Débat des Républicains : 10 secondes sur la biodiversité, 1 h 30 sur la sécurité

Michel Barnier, Valérie Pécresse, Éric Ciotti, Xavier Bertrand et Philippe Juvin, les candidats à l'investiture LR.

Les candidats à la primaire des Républicains (LR) se fichent de l’écologie et du social. Le Pacte du pouvoir de vivre — une alliance de 60 organisations dont la CFDT et la Fondation pour la nature et pour l’homme — a comptabilisé les temps de parole des cinq candidats, lors des trois premiers débats : sur plus de 9 heures de débats, seulement 10 secondes ont été dédiées à la biodiversité, 16 minutes au climat, 2 minutes 20 à la pauvreté ou encore trois minutes à la thématique du logement.

Les militants du parti de droite désigneront le 4 décembre prochain un candidat officiel pour l’élection présidentielle. Ils devront départager, via un vote interne, Michel Barnier, Xavier Bertrand, Valérie Pécresse, Eric Ciotti et Philippe Juvin. Dans ce cadre, trois débats ont déjà été organisés ; un autre est prévu le 30 novembre prochain, sur France 2.

Lors des premiers échanges télévisés, « les sujets au cœur du quotidien des Françaises et des Français, essentiels pour leur avenir, n’ont pas — ou très peu — été abordés, constate le Pacte du pouvoir de vivre dans un communiqué. A contrario, l’immigration, la sécurité et les finances publiques (dettes, nombre de fonctionnaires, impôts…) ont représenté plus de 50 % des échanges. »

Sur 369 minutes de prises de parole des candidats, le Pacte du pouvoir de vivre a aussi compté :

  • Finances publiques : 51 minutes
  • Climat-énergie : 16 minutes dont 31 % sur le nucléaire
  • International/ Europe : 1 heure et 2 minutes
  • Sécurité : 1 heure et 24 minutes
  • Immigration : 50 minutes
  • Éducation : 11 minutes
  • Voile et « wokisme » : 24 minutes
  • Questions politiques (alliance avec Eric Zemmour ou Emmanuel Macron principalement) : 15 minutes

Par-delà les candidats, « l’organisation même des débats n’est pas neutre dans la surreprésentation de ces trois sujets, a aussi observé le Pacte du pouvoir de vivre, puisque à trois reprises, les quatre grandes thématiques choisies ont été : immigration, sécurité, pouvoir d’achat / économie et la France dans le monde. » Autrement dit, les médias organisateurs de ces débats n’ont volontairement pas mis en avant les questions écologiques et sociales.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende