Des associations demandent au préfet de stopper les prélèvements de Nestlé à Vittel

Durée de lecture : 1 minute

7 mars 2019



À Vittel, Nestlé Waters surexploite la nappe phréatique, comme le racontait Reporterre en mai dernier. Dans un courrier envoyé mercredi 6 mars, France Nature Environnement et cinq associations locales (Lorraine Nature Environnement, Vosges Nature Environnement, l’ASVPP, l’UFC Que Choisir Vosges et Oiseaux Nature) exigent du préfet des Vosges l’abrogation des arrêtés octroyés à Nestlé autorisant le prélèvement de 1.000.000 de m3 d’eau par an (soit 1 milliard de litres d’eau) dans la nappe de Vittel-Contrexéville-Bulgneville pour l’exportation de bouteilles d’eau.

Pour Jean-François Fleck, président de Vosges Nature Environnement, « cet arrêt des prélèvements est la seule solution pour permettre à cette ressource de retrouver son équilibre et d’assurer l’alimentation en eau potable des populations locales, a-t-il déclaré dans un communiqué. Si le préfet ne réagit pas à notre courrier, nous lancerons une action en justice. L’exemple de Vittel devient emblématique de l’accaparement d’un bien commun pour des intérêts privés, c’est inacceptable ».

Pour les associations, l’abrogation des arrêtés ne signerait pas la fin de l’activité économique de Nestlé Waters dans la région, puisque « le géant international est par ailleurs autorisé à prélever 4 millions de m3 par an dans le compartiment supérieur de cette même nappe, pour la commercialisation des eaux minérales Hépar – Contrex et Grande Source ».





Lire aussi : À Vittel, Nestlé privatise la nappe phréatique


18 septembre 2020
À Gonesse, une fête pour lutter contre trois projets inutiles
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Une partie de la forêt de Compiègne « privatisée » pour la chasse à courre
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Zone à faible émission : sept villes sommées de limiter la circultation des véhicules polluants
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Nos portables pourraient accentuer la mortalité des insectes, selon une étude
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Nouveau report pour le Congrès mondial de la nature
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
À Port-la-Nouvelle, les travaux du port géant se poursuivent malgré l’opposition
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un paysan accusé de violences : il a lancé une bouse de vache lors d’une action
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
En Bulgarie, un écologiste est en grève de la faim depuis 40 jours
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un recours contre le projet du gouvernement d’offrir des sites « clé en main » aux industriels
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Foodwatch dénonce les emballages alimentaires à moitié vides
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
La Commission européenne propose de réduire de 55 % en 2030 les émissions de gaz à effet de serre
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
Les deux tiers des fruits non bios contiennent des résidus de pesticides
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
Biodiversité : aucun des 20 « objectifs d’Aïchi » n’a été atteint en 10 ans
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
L’accord de libre-échange UE-Mercosur « va accroître des dynamiques mortifères »
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
La fumée des feux américains va jusqu’en Europe
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Eau, mers et océans

18 septembre 2020
Avec le projet de contournement de Montpellier, la voiture reste reine
Reportage
16 juillet 2020
Malgré la déforestation en Amazonie, l’Europe veut signer le traité avec le Mercosur
Info
17 septembre 2020
L’Office national des forêts demande l’aumône auprès de multinationales polluantes
Enquête


Dans les mêmes dossiers       Eau, mers et océans