Des investisseurs anglais proposent de taxer la viande en faveur du climat

Durée de lecture : 3 minutes

18 décembre 2017



Le réseau FAIRR a publié un rapport le 12 décembre sur la manière dont les « taxes comportementales » sur la consommation de viande pourraient améliorer la santé publique et réduire les risques climatiques.

FAIRR - Farm Animal Investment Risk and Return (Analyse du risque financier de l’élevage) - est une association d’investisseurs qui s’intéresse aux questions d’élevage industriel.

Son rapport - qui ne sera intégralement publié que début janvier - estime que les taxes récemment introduites sur le sucre, sur le carbone et sur le tabac pourraient être appliquées à la production de viande afin de respecter l’Accord de Paris.

Pour Jeremy Coller, le fondateur de FAIRR, « l’octroi continu de subventions pour la viande est le contraire de ce qui est nécessaire pour que les décideurs politiques et pays respectent l’accord de Paris. Les investisseurs devraient commencer à prévoir cela. »

« Si les politiques veulent couvrir le coût réel des épidémies animales comme la grippe aviaire ou les maladies humaines comme l’obésité, le diabète ou les cancers, tout en s’attaquant au double défi du changement climatique et de la résistance aux antibiotiques, alors arrêter de subventionner l’industrie de la viande et commencer à la taxer semble inévitable. »

Le rapport du FAIRR cite une recherche de l’université d’Oxford, qui révèle qu’éliminer complètement la viande des régimes alimentaires mondiaux permettrait d’économiser 1 600 milliards de dollars en coûts liés à la santé et l’environnement d’ici à 2050. Un changement rapide vers des régimes alimentaires végétariens et équilibrés permettrait d’économiser plus de 500 milliards d’euros liés aux dégâts du changement climatique.

L’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) estime que l’industrie de l’élevage est responsable de 14,5 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Les prévisions indiquent par ailleurs que la consommation mondiale de viande augmentera de 76 % d’ici à 2050.

Selon une étude de l’Institut de recherche technique suédois, les agriculteurs européens pourraient réduire les émissions en s’éloignant des pratiques d’élevage et en incluant de nouvelles technologies agricoles. Cette approche combinée pourrait réduire les émissions de près de 50 %.

Un rapport du think tank Chatham House estime quant à lui qu’un changement dans les habitudes alimentaires pourrait permettre d’économiser chaque année six gigatonnes de CO2, alors que l’université d’Oxford révèle que des surtaxes de 40 % sur le bœuf et de 20 % sur le lait pourraient compenser les dégâts que ces industries causent sur les populations via le changement climatique.

Des études soutiennent que si la trajectoire de la consommation de viande et de lait se poursuit, le secteur agricole sera responsable de l’émission de 20 gigatonnes de CO2 par an, alors que la limite établie par l’accord de Paris est de 23 gigatonnes. Ce qui ne laisse plus que 3 gigatonnes d’émissions pour les autres secteurs de l’économie mondiale.





Lire aussi : Les trois géants mondiaux de la viande émettent plus de gaz à effet de serre que la France


23 octobre 2020
Le Colorado ravagé par le plus grand incendie de son histoire
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Face au déclin du vivant, des scientifiques demandent aux dirigeants de prendre des engagements plus ambitieux
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Le Parlement européen veut mettre fin à la déforestation mondiale provoquée par l’UE
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Sénateurs et députés s’accordent sur la loi Asap, une nouvelle entaille dans le droit de l’environnement
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Changement d’heure : des ONG demandent un retour à « l’heure naturelle »
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
À Montpellier, la « Maison de l’écologie et des résistances » expulsée
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
Attentat de Conflans : associations et syndicats appellent à plus de solidarité et de justice sociale
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
Aux États-Unis, les opérateurs de gaz de schiste laissent fuir le méthane, suite au Covid
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
Des inondations ont tué au moins 111 personnes au Vietnam
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2020
Monsanto définitivement reconnu coupable des dommages causés à l’agriculteur Paul François
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2020
L’entreprise Nokia va déployer la 4G sur la Lune
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2020
Le gouvernement suspend l’utilisation des masques Dim
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2020
Avec l’uranium appauvri, le volume des déchets radioactifs français grossit encore, estime l’ASN
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2020
La pollution de l’air coûte 943 euros par an et par Français
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2020
Agriculture, urbanisation : le déclin de la biodiversité se poursuit en Europe
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Agriculture et climat

26 octobre 2020
Islamo-gauchisme et capitalo-fascisme
Édito
22 septembre 2020
La betterave, cheval de Troie des néonicotinoïdes
Reportage
24 octobre 2020
États-Unis : mais pourquoi votent-ils Trump ?
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Agriculture et climat