Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Pollutions

Des nanoplastiques retrouvés au Groenland et en Antarctique

Manchots empereurs en Antarctique.

Les glaces du Groenland et de l’Antarctique sont polluées par les nanoplastiques. Voici le résultat d’une étude menée par une équipe de chercheurs de différentes universités, dont Utrecht, Copenhague et Bruxelles, publiée dans la revue Environmental Research et révélée par The Guardian.

Les analyses des carottes glaciaires ont montré que la contamination des pôles remontait à plus de cinquante ans et se retrouvait jusqu’à 14 mètres de profondeur. Soit des couches de neige tombées en 1965.

Ces nanoplastiques proviennent pour un quart d’entre eux de poussières de pneus qui auraient été amenées par des vents d’Amérique du Nord et d’Asie, ou transportées par les courants océaniques. Leur incidence est encore mal connue sur la santé. Des études montrent que les microplastiques absorbent les antibiotiques et pourraient donc jouer un rôle dans le développement de l’antibiorésistance.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende