Des opposants au GCO placés en garde à vue. Le déboisement continue

24 septembre 2018

Lundi 24 septembre, le déboisement continue sous la protection des gendarmes, témoigne Bruno Dalpra, un militant local : « Depuis tôt ce matin de grosses tension sur Griesheim/Souffel et Dingheim. Les gendarmes n’hésitent pas à gaser les manifestants dans les arbres. Une militante arrêtée. Pour rejoindre les lieux passer par la ferme Klein à Griesheim/Souffel ou par le stade de foot de Dingsheim. Ce sont des arbres le long du ruisseau. Abattage dans le secteur de Berstett sur la RD entre Vendenheim et le village. Toujours sous protection des gendarmes. »

Dans la journée du vendredi 21 septembre, les travaux préalables à l’aménagement du grand contournement ouest de Strasbourg se sont poursuivis. Trois parcelles surplombant la RD 118, sur la commune de Breuschwickersheim, ont été déboisées à grand renfort de gendarmes.

Résineux, arbres fruitiers…, au total ce sont une vingtaine d’arbres qui ont été abattus, sous escorte. Une cinquantaine d’opposants ont freiné l’avancée de la broyeuse et des bûcherons. Trois militantes qui s’étaient enchaînées au pied des arbres tôt dans la matinée ont été délogées par des membres de la Cnamo (Cellule nationale d’appui à la mobilité), une unité de la gendarmerie déjà déployée sur la Zad de Notre-Dame-des-Landes. Puis, ces mêmes militaires ont neutralisé un autre militant perché, lui, au sommet d’un sapin. Ces quatre personnes ont ensuite été embarquées et placées en garde à vue sous les regards abasourdis de villageois et zadistes venus s’opposer à ce déboisement, tenus à distance. « Vous n’avez pas le droit de faire cela ! » a lâché une jeune femme en pleurs.

L’employée de Vinci qui orchestrait le déboisement de vendredi se référait à un arrêté préfectoral du 20 février 2018 pour justifier cette opération menée sur des terres rachetées, pour certaines, après expropriation. Mais nulle trace de ce document en mairie de Breuschwickersheim. Le premier magistrat a réceptionné par courriel une version électronique du document en fin d’après-midi, alors que le déboisement était quasiment bouclé.

Après Vendenheim, Kolbsheim et dans une moindre mesure Breuschwickersheim, ou encore Ernolsheim où des coupes ont aussi été effectuées la semaine passée, le déboisement préalable aux travaux est mené tambour battant, alors que le tribunal administratif doit encore se prononcer, demain mardi, sur la suspension ou non de l’arrêté préfectoral autorisant les travaux du GCO. Si cette décision ne concerne pas les travaux préalables, elle n’en reste pas moins cruciale pour les opposants.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Le tribunal de Strasbourg suspend l’abattage d’un alignement d’arbres


23 octobre 2018
Les réacteurs de Fessenheim devront s’arrêter en 2022 au plus tard
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2018
Les mangeurs réguliers de bio risquent moins que les autres de développer un cancer
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2018
Le ministre de l’Agrictulture opposé aux repas végétariens dans les cantines
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2018
Une cabane de Notre-Dame-des-Landes installée à La Plaine
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2018
Un pesticide intoxique 70 personnes dans le Maine-et-Loire
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2018
L’ASN craint de nouveaux problèmes sur l’EPR
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2018
En Angletererre, les lourdes peines infligées à des militants anti-gaz de schiste sont annulées en appel
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2018
Au mépris du climat et du rapport du GIEC, Vinci a lancé les travaux de l’autoroute GCO
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2018
Les trains Cévenol, Aubrac et Toulouse-Port Bou sauvés par un accord État-Occitanie
Lire sur reporterre.net
19 octobre 2018
Le gouvernement impose à l’Assemblée de soutenir l’huile de palme importée par Total
Lire sur reporterre.net
18 octobre 2018
Des produits chimiques très dangereux dans les objets en plastique recyclé
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2018
Le Conseil constitutionnel pourrait relancer l’enquête sur la mort de Rémi Fraisse
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2018
Le projet d’A45 est définitivement abandonné
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Le mécanisme des inondations dans l’Aude - un phénomène appelé à se répéter
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Remaniement : Castaner à l’Intérieur, Travert s’en va et laisse l’Agriculture à Didier Guillaume
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    GCO

23 octobre 2018
Qui sont les Croqueurs de pommes ?
Une minute - Une question
18 octobre 2018
Quelles entreprises françaises continuent d’investir dans le charbon ?
Une minute - Une question
23 octobre 2018
Et si le conte du colibri n’était pas gnan gnan...
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       GCO